Test d’inFamous Second Son sur PS4

Voici le jeu que j’attendais le plus en ce début d’année sur PS4. Infamous Second Son, contrairement à ce que pourrait laisser présager son titre est en réalité inFamous 3 ou une sorte de spin off, on change de héro (exit Cole) et on change de décors (Welcome to Seattle). InFamous Second Son est-il la killer apps tant attendue de la PS4 ?

Infamous-Second-Son (1)_1

Les graphismes d’inFamous Second Son – 18/20

inFamous Second Son fait clairement parti des plus beau jeux du moment, toutes plateforme confondues ! La ville de Seattle est immense, détaillée, fourmille de recoins, d’immenses buildings, de passants, de voitures… This is living ! Les textures son super propres, détaillées au possible et les effets ce lumières sont splendides. On se croirait dans la démo technique de Watchdog présentée en vidéo ! Seul le design des personnages me déçoit un peut avec peut-être un peux moins de détails sur les visages que dans un MGS V Ground Zero ou moins d’expressions faciales que dans Beyond Two Souls (sur PS3 O_o  ! ). Une chose est claire, on se rapproche de plus en plus du photo-réalisme.

Infamous-Second-Son (4)_1

Le Gameplay d’inFamous Second Son – 16/20

Le gameplay est fidèle à celui de ses aînés ! Vous évoluez dans un open world et avez la possibilité de faire le bien ou le mal, ce qui influe sur l’histoire et sur vos pouvoirs. Comme dans les précédents inFamous vous pouvez donc courir, volet/planer , tirer et tout le tralala à la nuance près que Deslin (le remplaçant de Cole) peut utiliser différents types de pouvoirs. Exit l’électricité donc, et place au choix entre fumée, qui vous permet de vous infiltrer dans des conduits d’aération et de balancer des boules incandescentes, néon, qui revient au pouvoir électrique de Cole, vidéo, qui vous permet de devenir invisible et de vous envoler . Enfin béton (oui les noms sont pourrav ^^), le pouvoir du boss de fin ^^. Cette diversité de pouvoirs est très rafraîchissante même si le gameplay reste similaire a ce qui se faisait avant.

Comme dans tout open world qui se respecte vous aurez le droit à votre lot de quêtes annexes, assez basiques, non scénarisées pour la plupart et plutôt répétitives. Ces quêtes consistent, à bousiller des bases du DUP (qui lutte contre les bio terroriste comme vous), taguer des murs, sauver d’autres porteurs (des types comme vous avec des pouvoirs), trouver un agent infiltré du DUP déguisé en civil, bousiller des drones de surveillance et autres joyeusetés. Ces quêtes annexes bien que basiques et sans intérêt pour l’histoire vous permettront de booster vos pouvoirs et votre côte de popularité soit dans le camp de la lumière soit du côté obscur de la force.

Bien que répétitif j’avoue ne pas m’en lasser, car le gameplay est fun et particulièrement grisant ! On se sent tout puissant et je jubile à chaque destruction. InFamous Second Son fait parti des rares jeux à m’offrir ce petit plaisir régressif de destruction massive à la Man of Steel ou Pacific Rim.

Ce qui vient gâcher la fête c’est clairement la difficulté du jeu ! Non pas que les ennemies sont faible ou peu nombreux, mais simplement que l’IA est carrément aux fraises ! Vous commencez à manquer de vie ? Rien de plus simple barrez vous (avec une facilité déconcertante) a deux pattés de maisons du lieux du combat et revenez plein de vie achever un a un vos assaillants. Ces derniers ne vous poursuivent pas ou peu et est relativement facile de les semer et de revenir dans leur dos pour les achever. En bref pouvoirs cheatés + régénération de vie cheatée + IA digne d’une huître = zéro difficulté et clairement un manque de challenge à la longue. Le seul moyen de mourir, c’est de rentrer dans le tas sans jamais s’enfuir. Autre petit point noir, en 2014 Delsin ne sait pas nager… Mais il ne sait pas se noyer non plus… Il regagne la berge… O_o

Infamous-Second-Son (1)_2

L’ambiance sonore d’inFamous Second Son – 16/20

Les thèmes musicaux d’inFamous Second Son sont absolument géniaux avec une bande son Rock discrète mais rythmée qui vient mettre l’ambiance lors des affrontements. Les bruits de la ville sont bien rendus. par contre je suis déçu par la qualité des doublages français, malheureusement c’est aussi le cas de la VO. La voix de Delsin est agaçante même si on finit par s’y faire. Les sous titrages sont illisibles façon Max Payne 3, du coup j’ai fait le jeu en VF.

Infamous-Second-Son (5)_1

Le scénario d’inFamous Second Son – 11/20

Delsin, jeune rebelle swag qui se la pète (ça m’insupporte !!!) découvre suite à un accident qu’il peut absorber les pouvoirs de porteurs, personnes chassées et capturées par le DUP pour protéger la nation des bio-terroristes qui représente une menace potentielle (mais pas réelle). Delsin choisit donc de s’opposer au DUP… Voila en gros pour l’histoire… Delsin est un personnage agaçant, même si certain de ces gags m’ont franchement fait rire… Au final on à la droit à une ribambelle de personnages caricaturaux et particulièrement creux. Quelques cinématique façon Comics US vienne présenter les porteurs que vous rencontrez et explique leur vécu… Un bon point sauf que ces personnages sont plutôt anecdotiques et disparaissent de l’histoire sans plus d’explications. Au final le scénario d’inFamous Second Son est un prétexte pour des bastons monumentales entres des mecs qui ont des super pouvoirs ^^.

Infamous-Second-Son (2)_1

La durée de vie d’inFamous Second Son – 17/20

Une bonne vingtaine d’heure, c’est le temps qu’il faut pour boucler une première fois l’histoire à 100% en mode expert. Ensuite je pense qu’on peut y retourner volontiers une petite dizaine d’heure pour jouer Delsin sous un autre jour (bon ou mauvais). Bref la durée de vie est plus qu’honnête et ceux qui trouveront le jeu répétitif se concentreront sur la quête principale, qui offre une durée de vie plus qu’honorable.

Ma conclusion sur inFamous Second Son – 17/20

InFamous Second Son ne m’a pas déçu ! Pour être franc j’en ai pris plein la tronche, c’est magnifique visuellement, le gameplay est ultra fun, même si on regrette le manque flagrant de challenge a cause d’une IA franchement mauvaise. Ne vous attendez pas non plus voir des personnages charismatiques impliqués dans une superbe histoire. Non, inFamous Second Son est simplement un prétexte pour un super défouloir jouissif à grande échelle ! Et c’est déjà pas mal !

Infamous Second Son

Infamous Second Son
80

GRAPHISMES & ANIMATION

9/10

    GAMEPLAY

    8/10

      AMBIANCE SONORE

      8/10

        SCÉNARIO

        7/10

          DURÉE DE VIE

          8/10

            Les plus

            • C'est beau
            • Affrontements intenses
            • Pouvoirs grisant
            • Open world bien designé

            Les moins

            • Répétitif
            • Scénario convenu

            Cloud Strife Sama

            Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

            9 réponses

            1. Neurazic dit :

              ohhhhhhhhhhh (d’émerveillement), ça donne envie tout ça 🙂

            2. Mathieu dit :

              J’ai bien hâte de l’avoir entre les mains cette PS4 … ça donne envie !

            3. spiBER-man dit :

              Effectivement ça a l’air pas mal, me tente bien mais c’est vrai que si l’histoire est en deçà des attentes c’est cheaps !

              ps : une petite faute dans scénarios tu as écrit donne ” la droit a … ”

              C’était juste pour dire euh rien du tout.

            4. Neurazic dit :

              Je n’ai pas beaucoup avancé mais j’ai écouté la bande originale en entier et c’est un gros coup de cœur ! C’est un savant et subtil mix de rock / électro / indus. 🙂

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

            Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com