Mon avis sur Seirei no Moribito

Seirei no Moribito  est un anime sorti en 2007,  réalisé par les très célèbres créateurs de Blood the last vampire et Blood +. Loin de la noirceur et de la violence des titres précédemment cités, Seirei no Moribito est une série animée de 26 épisodes reprenant l’histoire de deux romans ” Le gardien de l’esprit sacré” et “Le gardien des ténèbres”, que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de lire. Je ne pourrais donc vous parler de la fidélité de l’anime par rapport au support d’origine, mais uniquement de l’anime tel qu’il est, comme si il s’agissait d’une oeuvre originale.

Le scénario de Seirei No Moribito – 18/20

L’histoire de Serei no Moribito prend place en plein Japon médiévale, à la cours de l’empereur, où les astrologues prédisent la réalisation d’une prophétie :
Tous les cent ans, un esprit aquatique sacré pond un oeuf contenant une puissance incommensurable. Cette fois le destin a choisi Chagun, second Prince du Royaume Impérial Yogo, pour être le réceptacle de ce pouvoir et devenir ainsi Gardien de l’Esprit Sacré (Seirei no Moribito).

Le roi est contraint de faire assassiner son fils pour éviter la réalisation de prophétie. Cette prophétie devrait engendrer une sécheresse, qui plongera le royaume dans la famine et le chaos. Chagun est sauvé in extremis lors de son assassinat, par une guerrière nommée Balsa, qui accepte de prendre à sa charge la protection du jeune prince à la demande de la reine.

Les deux fuyards quittent alors le palais et entament ensemble une course pour leur survie, traqués par la garde impériale, à la recherche d’un remède permettant de lever la malédiction.

Que dire ? Le scénario est particulièrement prenant et original et mis en scène avec réalisme. Les personnages sont tous très attachant et possèdent une psychologie assez détaillée et une évolution notable au cours de leur péripéties.

Graphismes et animation de Seirei no Moribito – 18/20

Techniquement Seirei No Moribito a le niveau de qualité d’un film d’animation ou d’un OAV. L’animation est impressionnante, notamment les chorégraphies lors des combats, qui sont bien “filmées” et nerveuses. Les décors sont magnifiques  et empreints d’une poésie rare. On peut-même se demander si par moment Seirei no Moribito ne puise pas son inspiration dans des animes tels que Princesse Mononoke, ce qui est un beau compliment.  Le design des personnages permet de reconnaître la pâte des studios IG en matière de charac design, qui ressemble légèrement à Blood+.

Musiques et doublages de Seirei No Moribito – 17/20

Bon déjà l’oppening est signé l’arc en ciel (un groupe de j-rock que kiffe à mort !!!), ce qui en soit est déjà énorme ! Mais à cela s’ajoute des doublages convaincants et des thèmes musicaux qui donnent toute leur ampleur aux décors magnifiques de cet anime. Sinon la musique vient aussi rythmer avec brio les scène d’action. Nous sommes donc face à une BO de très grande qualité et particulièrement soigné. On est loin des clichés musicaux présents dans la plupart des animes (sauf le générique, mais c’est tellement bon !!!)

Mon avis sur Seirei no Moribito – 18/20

Passionnant, beau, poétique, bien écrit, mature sans pour autant sombrer la violence gratuite, Seirei no Moribito est à mon sens la meilleur production des studio IG (parmi celles que je connais). C’est bien simple, c’est un must have.

 

1 réflexion au sujet de “Mon avis sur Seirei no Moribito”

  1. Je viens de finir Serei no Moribito et je suis tombé sur ce blog par hasard. Je partage complètement ton avis, cet animé m’a enchanté! Il est beau, très poétique et m’a laissé un profond sentiment de quiétude. Je le conseille à tous ceux qui aiment l’univers fantastique à la Miyazaki

    Répondre

Laisser un commentaire