You are here: Home » PS4 » Tests et critiques de jeux Playstation 4 ( PS4 Pro ) et Playstation VR ( PSVR ) » Test de The Talos Principle sur PS4

Test de The Talos Principle sur PS4

Déjà sorti il y a déjà près de deux ans sur PC, The Talos Principle avait séduit les critiques, qui nous vendait ce jeu de réflexion comme un excellent Portal Like. Etant un grand adorateur de Portal, c’est avec beaucoup d’attente que je me lance dans ce test de cette édition deluxe PS4. The Talos Principle est il l’ombre de Portal ou bien un jeu unique qui peut se hisser au rang de jeu culte ?

Talos Principle PS4

Les graphismes de The Talos Principle – 16/20

The Talos Principle est un beau jeu ! Non pas qu’il soit techniquement  irréprochable, car la végétation (arbres/herbe) manque globalement de finesse, les effets de lumières et d’ombrages sont assez sommaires et l’animation globale du soft est très statique. Passé ces quelques déboires techniques, j’ai été impressionné par la modélisation des décors absolument incroyable d’inspiration diverses : Rome Antique, Egypte ancienne, moyen âge européen… Autant d’univers qui sont rendus fidèlement avec des textures et une modélisation magnifique. Ce type de direction artistique est peu commune, ce qui nous change des univers régulièrement vu et revu dans le domaine du jv. Mais bien plus que l’originalité et la beauté apparente, ces décors font sens avec le scénario, l’histoire et les courants de pensés philosophiques évoqués dans le jeu. Bref l’ambiance visuelle est parfaite !

Talos-Principle-PS4-1

Le gameplay de The Talos Principle – 20/20

Oui, je n’ai pas peur du 20/20, mais des gameplays aussi addictifs, aussi intelligent sans jamais tomber dans l’élitisme c’est d’une rareté exceptionnelle ! Qui plus est les jeux du genre se comptent sur les doigts d’une main:Portal et Portal 2… N’allez pourtant pas penser, contrairement à ce que l’on peut lire à droite et à gauche que The Talos Principle est un Portal Like ! Ce n’est que sombres Bullshit ! The Talos Principle est unique et n’a de commun avec Portal que le concept de résoudre des énigmes. Déjà première grosse différence avec Portal pour vous en convaincre vient du principe même de progression dans l’histoire. Vous êtes balancé sur des petites map servant de hub vous permettant d’accéder à différents puzzles. Vous pouvez à tout moment, si vous le souhaitez abandonner ou vous rendre sur un autre puzzle, cela ne bloque en rien votre progression et vous permet d’avancer à votre rythme.

La difficulté des puzzles est assez bien pensée et très progressive, je ne vais pas trop rentrer dans les détails mais concrètement vous êtes balancé dans une espèce de labyrinthe parsemé de barrières, qui s’ouvrent soit via des interrupteurs laser soit via des cubes à poser sur un interrupteur. Il vous faudra donc réfléchir les faisceaux des lasers sur interrupteur via des cristaux réfléchissants, sans jamais croiser les rayons entre eux. Vous aurez aussi la possibilité d’empiler des caisses, utiliser des ventilateurs, créer un double de vous même ayant effectué une action dans le passé et tout un tas d’autres trucs qu’il faut découvrir par vous même pour comprendre à quel point ce jeu est génial, original et addictif !

Je ne dis pas qu’il est meilleur ou moins bon que Portal, je dirais simplement que les deux softs, bien que du même genre ne sont pas comparables. En effet, Portal joue d’avantage sur la physique et l’inertie, l’étude des décors, alors que The Talos Principle joue plus sur une séquence de suites logiques et de positionnement dans l’espace et le temps.

Autre chose très intéressante liant le gameplay à l’histoire, il est possible de communiquer avec une IA via une console d’ordinateur. Cette IA vous fera part de ses points de vue et discutera de votre vision de vous même, des autres, de la conscience, de l’âme et de la définition même d’un être. Cette réflexion se mène en deux temps de par la lectures d’archives contenues dans l’ordinateurs : emails ou textes anciens issus d’illustres philosophes. Personnellement je trouve que ces passages sont géniaux , instructifs, stimulants et permettent une immersion totale du joueur, qui se lance via ce jeu d’énigmes à une véritable introspection et une quêtes aussi réelle que virtuelle de la Vérité (ouais, rien que ça ma gueule!).

Principle

Le scénario de The Talos Principle – 20/20

Le jeu débute alors que vous vous retrouvez au beau milieu d’un dédale de murs ouvrant sur des portes renfermant des clés permettant de sortir de ce labyrinthes. Chacune des clés étant bien entendu dévérrouillables en résolvant un puzzle. Vous êtes accueilli par la voie de votre créateur, qui vous promet, si vous parvenez à résoudre ces énigmes de croquer la pomme d’or d’Athena pour atteindre la vie éternelle. Seule interdiction, ne pas franchir une immense tour. Voila pour le pitch de base, qui rien qu’avec ces quelques mots, vous fait comprendre que le dédale est en soit une allégorie de la vérité et que la fameuse pomme d’or nous permettra d’accéder aux connaissances et nous fera certainement quitter ce jardin d’Eden. On se pose aussi des questions sur ce fameux créateur qui nous parle du ciel : qui est-il ? Bon, mauvais ? IA ou humain ? La fameuse tour est aussi un joli clin d’œil à la tour de Babel. Puis vous allez rencontrer cette IA avec laquelle vous communiquez par le biais d’un ordinateur. IA qui semble ne pas aimer ce Dieu tout puissant et qui semble vous inciter à aller voir du côté de la tour. Mais cette IA est-elle le fruit de la tentation envoyé pas le créateur pour vous faire douter ? Allez vous contrarier votre créateur ou suivre à la lettre ses recommandations ou réfléchir avec l’IA à qui vous êtes vraiment et au sens même de votre vie et votre venue dans ce monde ? Pour résumer ce jeu est une quête de la vérité.

Sans en dire plus The Talos Principle est un chef d’oeuvre de symbolique et de références à diverses cultures. Le jeu propose des contenus d’une richesse incroyable et aborde avec humour et beaucoup de finesse des sujets tels que la métaphysique, l’opposition en raison et croyance, la nature même de l’être au travers d’une réflexion assez poussée en cherchant à définir la différence entre l’âme et la conscience. On se retrouve dans un jeu passionnant, jamais chiant, qui nous fait réfléchir sur nous même, sur le monde et ça c’est juste incroyable et jamais vu à ce point dans un jeux vidéo ! Moi qui détestais la philo au sens scolaire du terme (j’aime bien la philo de comptoir), j’ai changé de point de vue.

Sinon pour les amateurs de premier degrés, qui se foutent des contenus sous-jacent, The Talos Principle propose un scénario de science fiction juste géniale, basé sur le labyrinthe, son origine, sa conception et votre place à l’intérieur de celui ci :-).

talos

Ambiance sonore de The Talos Principle – 18/20

Pas mal de compositions musicales au piano, assez douces et calmes, idéales pour se concentrer sur les puzzles. Mais l’aspect sonore n’est pas là que pour la concentration. Les mélodies transpirent un certain mal-être existentiel et une certaine part de mystère, ce qui encore une fois colle parfaitement au reste du jeu et à son propos. Côté bruitages c’est sommaire mais efficace et le doublage de notre créateur en français est plus que convainquant :-).

The-Talos-Principle-test-ps4

Durée de vie de The Talos Principle – 18/20

The Talos Principle sur PS4 intègre le jeu plus son DLC ce qui fait durer l’aventure entre 20 et 30h. C’est plutôt bon vu la qualité du jeu et la grande variété des puzzles. On regrettera peut-être un éditeur de niveau et mode coop, comme à pu le proposer Portal 2. Sinon c’est impec !

Ma conclusion sur The Talos Principle – 20/20

The Talos Principle à toutes les qualités d’un bon jeu : fun et addictif, mais il parvient surtout à proposer bien plus d’un contenu ludique ! Une réflexion sur le sens de la vie et de l’existence et ce manière passionnante, sans jamais tomber dans la facilité. On se pose des questions en tant que joueur mais aussi en tant qu’être humain. S’en est presque subversif ! Je trouve que les jeux proposant une bonne histoire, bien construire avec une bonne narration sont déjà rares, mais ceux qui vous changent et qui vous font réfléchir le son encore plus. The Talos Principle parvient, qui plus est à être d’une cohérence incroyable sur tous les aspects artistiques du soft : musique, graphisme et gameplay. Bref, le jeu de l’année voir peut-être même de toute l’histoire du jeu vidéo. Vous n’en ressortirez pas indemne.

The Talos Principle - PS4

The Talos Principle - PS4
9.2

Graphismes

8/10

    Gameplay

    10/10

      Scénario

      10/10

        Ambiance sonore

        9/10

          Durée de vie

          9/10

            Les plus

            • Narration excellente
            • Contenu philosophique
            • Puzzle addictif
            • Musiques géniales
            • Scénario en or
            • Direction artistique top
            • Subversif ?

            Les moins

            • Techniquement imparfait
            • Pas de coop
            • Pas d'éditeur de niveaux

            Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

            http://ps4vita.fr

            2 Comments

            1. Ce test n’est qu’une publicité cachée, la preuve, j’ai envie de l’acheter maintenant !

              Petite question à propos du scénario, c’est le début du scénario qui est révélée dans le test ou c’est la trame dans ses grandes lignes ?

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *