You are here: Home » Retro Gaming » Coup de gueule : la valeur spéculative des jeux vidéo

Coup de gueule : la valeur spéculative des jeux vidéo

Pourquoi certain jeux sont chers ?

Certain d’entre nous spéculent sur la valeur potentielle d’un jeu vidéo et pour qu’un jeu vaille cher, il faut qu’il soit rare et bon si possible (Ah suikoden 2 sur PSone ^^). Personnellement, je collectionne les jeux vidéo, mais je ne fais pas spéculation dans le domaine, et je n’achète uniquement que ceux que j’aime et surtout en 1 seul exemplaire. Vous l’aurez compris le spéculateur achète le même jeu en masse, pour le revendre plus cher. Car comprenez bien que dans le domaine du JV, ce qui est rare et bon est aussi cher.

chronotrigger-sfc

Les bulles spéculatives du jeu vidéo, ça m’énerve !

A vrai dire cette pratique spéculative m’exaspère ! En effet, ceux qui en pâtissent le plus sont les joueurs, les passionnés, les collectionneurs… Ceux qui veulent découvrir un jeu pour ce qu’il est. Dès qu’une killer apps potentielle pointe le bout de son nez en édition collector, une bande tarés s’amuse a acheter en masse ces éditions pour les revendre a prix d’or quelques jours après leur sortie… C’est par exemple le cas du dernier Fire Emblem ou du dernier DLC de The Witcher 3… C’est précisément contre cette pratique je m’insurge, car ces joueurs, clairement plus intéressés par le fric que par le jeu créaient des mini bulles spéculatives, faisant croître artificiellement la valeur réelle du jeu, au détriment de ceux qui veulent réellement y jouer a moins de passer par la case banque, ou de ce contenter d’une version dématérialisée.

stadium-events2

Les spéculateurs arrivent-ils a vendre leur jeu à prix d’or ?

Sur des jeux récents, je ne me prononcerai pas, même si j’ai vu des jeux type Oddworld sur PS4 en version boite se vendre dans un premier temps 80€ sur Amazon (le jeu coûtait 39€ en neuf), les stocks s’écoulant le jeu est passé à 150€… Aujourd’hui il est totalement absent du site… Idem sur Ebay où les stocks de jeux en achat immédiat diminuaient. J’imagine donc que les plus impatients d’entre nous finissent par craquer et achète leur jeu 2 à 3 fois sont prix neuf a quelques jours de la sortie.

Sur les jeux ancien, j’ai fait l’expérience pour vous uniquement sur un seul site (priceminister), en achetant tous les Shining Force 2 qui étaient en dessous de 80€ (il y en avait 2), l’un à 40€ sans notice et l’autre impeccable à 50€. Je les ai remis en vente à 60 et 80€. Il sont partis en 2 mois… Je n’ai pas gagné énormément d’argent avec les commissions prélevées par  Priceminister, mais, j’ai clairement influencé le court du marché avec seulement 90€…  En faisant passer la valeur de vente de 90 € à 140 €, soit une augmentation de 55% en deux mois… O_o. Pire encore au jour ou j’écris ces lignes cette expérience empirique est bouclée depuis plus d’un mois et le Shining Force 2 le moins cher se négocie aux alentours de 84€ O_o.

Autant dire qu’il y a moyen de se faire des couilles en or, même si cette pratique s’accroît, comme toutes bulles il pourrait y avoir une explosion, si les prix grossissaient tellement qu’ils n’étaient plus en adéquation du tout avec leur valeur réelle.

sans-titre-4

Le jeu vidéo une valeur refuge ?

Je l’ai lu au travers de quelques articles au titre un peu putassier. Je ne pense pas, ou seulement dans quelques rare cas où le jeu est réellement introuvable et rare. Il intéressera clairement les collectionneurs. Mais aujourd’hui de nombreux jeux sont sur-côtés par rapport à leur tirage réel. Alors, à moins d’acheter un jeu reconnu comme tel à 10 000, 20 000, 30 000 euros… ne rêvez pas, vos jeux coûtent moins cher que leur prix neuf.

shenmue-2

Quelles solutions pour lutter contre le phénomène ?

Le phénomène est inévitable et on ne pourra jamais empêcher qui que soit de spéculer sur la valeur d’un bien. Pour vos collectors la seule solution que je vois c’est la pré-commande, qui vous évite d’être tributaire du bon vouloir des spéculateurs. Pour les autres jeux, je trouve que les éditeurs y sont pour beaucoup. Ainsi ces derniers ont selon moi un devoir de ré-éditer leur titre. Déjà par déontologie vis à vis des joueurs, et d’autre part, parce-que ça leur rapporte de l’argent ! Ce fut le cas par exemple avec Bravely Default, qui fut bien vite en rupture de stock peut de temps après sa sortie et ré-édité quelques mois plus tards. C’est tout à fait possible. Le seul frein : il faut que les éditeurs ne se plantent pas sur la quantité a rééditer et qu’ils parviennent a estimer si la demande est suffisante. Question : le font-ils ?

Pour les anciens jeux, la dématérialisation aide beaucoup, mais pour les plus hédonistes d’entre nous, une réédition boite devrait plus souvent être envisagée. C’est de plus en plus le cas avec les remasters and co. Mais trop de jeux restent dématérialisés, alors que j’attends toujours une compilation de Suikoden1 & 2 sur Vita ou PS4 🙂

L’autre moyen d’enrayer le phénomène, même si là c’est carrément peu envisageable, il faudrait que les distributeurs rationnent et limitent les joueur a un certain nombre de copie achetées. Mais les distributeurs type place de marché qui touchent une commission en pourcentage sur la valeur de vente du jeu, ont tout intérêt a ce que ces prix restent élevés, car commission prélevée n’en sera que meilleur. Certain éditeurs, spécialisé dans les jeux rares, assurent aussi le rôle de distributeur. C’est le cas de Limited Run Games, qui limite à 1 le nombre de jeux acheté à 1 par individus.

Mon message

Aux joueurs, aux passionnés et au collectionneurs: Pré-commandez vos jeux quand il s’agit de collectors, ne succombez pas aux spéculateurs ne les laissez pas ériger leur règle… Si les jeux sujets à spéculation ne sont plus achetés, les spéculateurs meurt.

Aux éditeurs : Surveillez cette spéculation, évaluez la demande et rééditez vos jeux aux formats numériques et matériel.  Vous avez de l’argent à vous faire, une image et un rôle à assurer.

Aux spéculateurs : C’est facile, ça marche… Mais personnellement, je trouve ça moralement déplorable. Je n’attends qu’une chose, que le prix des jeux que vous achetez en masse soit inférieur au prix de votre achat… Il vous restera vos yeux pour jouer aux jeux que vous apprécierez alors apprécier à leur juste valeur.

Aux distributeurs : Mettez de l’éthique et de la morale dans votre travail… La note et l’avis de certain consommateur sur des jeux remonteront :-)… La note ne sanctionne pas le jeu, mais la gestion déplorable et le laissé faire de ce type de pratiques.

 

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

https://ps4vita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *