You are here: Home » PS4 » Tests et critiques de jeux Playstation 4 ( PS4 Pro ) et Playstation VR ( PSVR ) » Test de Yakuza Kiwami sur PS4 le meilleur du Japon !

Test de Yakuza Kiwami sur PS4 le meilleur du Japon !

Après un Yakuza 0 vraiment génial qui permettait aux fans d’approfondir la personnalités et le background des personnages de la saga, les nouveaux venus comme les fans seront ravis de découvrir Yakuza Kiwami, un remake complet du premier Yakuza sorti sur PS2 ! Que vaut ce remake ? Est-il visuellement digne d’une PS4 ? Le gameplay est-il au goût du jour ? Réponse dans ce test de Yakuza Kiwami sur PS4.

Les graphismes de Yakuza Kiwami sur PS4 – 17/20

Utilisant le même moteur graphique que Yakuza 0, Yakuza Kiwami n’a plus grand chose à voir avec le matériaux d’origine sorti sur PS2 ! Kiwami est donc sublime et totalement digne d’un jeu PS4 ! Il s’agit bien d’un remake et non pas d’une remasterisation avec le classique upscale en FullHD/60FPS ! C’est bien plus ! Les textures sont propres, la modélisation des personnages et des environnements sont géniaux, les effets de lumière du Tokyo nocturne sont magiques… Que dire de la direction artistique du soft ? Yakuza Kiwami enterre Horizon Zero Down en ce qui concerne les expression faciales des personnages (si si ), Et sinon, j’avais attribué a Yakuza 0 la meilleur représentation vidéo ludique du Japon… Et bien disons que Yakuza Kiwami fait aussi bien si ce n’est mieux 🙂 ! Bref une sacrée pointure ! Visuellement j’ai été impressionné par les castagnes spectaculaires au possible dont la violence n’a égale les fatalities de Mortal Kombat !

Le gameplay de Yakuza Kiwami sur PS4 – 18/20

Un petit open world bien rempli vaut mieux qu’un gros open world tout vide

Et ça Yakuza Kiwami l’a bien compris ! Bien qu’assez rikiki, l’open world de ce Yakuza est d’une grande variété et d’une grande densité que ça soit en mini jeux, en events, en quêtes annexes, en combats de rues, en lieux emblématiques pour servir le scénario du jeu, ou tout simplement en magasins. On ne s’ennuie jamais et l’univers du jeu parait réellement vivant . Et si certain reprocheront la petitesse des lieux, il faut aussi y voir ses avantages : un rendu hyper soigné, hyper propre et inégalé et surtout un gain de temps incroyable dans les déplacement qui dans les trois quarts du temps tuent la narration des opens world… Alors pour ma par je OUI aux petits open world !

 

Des mini jeux à la pelle

Autre particularité du soft, Yakuza kiwami vous propose tout un tas d’activités annexes et totalement optionnelles ! Mais elles sont toutes tellement bien réalisées que je devrait vous couper le petit doigt si vous passiez à côté ! En effet que ça soit du billard, des fléchettes, des combats clandestins, des courses de voitures miniature, un jeu de cartes, du bowling, du baseball, du karaoké ou encore sortir avec une escort girl… Yakuza Kiwami réussi a rendre toutes ces activités funs ! Elles sont bien réalisées, proposent toutes un sacré challenge et surtout, elles sont pour certain jouables à deux en coop local !

Des quêtes annexes loufoques, mais pas que…

Yakuza Kiwami propose une cinquantaine de quêtes annexes à débusquer dans son petit open world. Et que dire ? Elles sont souvent loufoques, très décalées et drôle. Mais elles sont aussi là pour crédibiliser l’univers et donner un visage à la société japonaise. Bref, un bon début de parodie. En tant que telles ces quêtes sont assez basique : un affrontement, chercher un item, réaliser telle ou telle action, mais le scénarisation les rendent excellentes !

Et sinon… Il y a de la baston !

Que serait un Yakuza sans ses bonnes grosses bastons des familles ?  Ultra violentes, assez techniques le tout renforcé par un système d’expérience très gratifiant et grisant, voila qui résumerait baston de Yakuza Kiwami et son système d’évolution. En effet, chaque petit combat de rue vous donne presque un niveau supplémentaires a chaque fois, vous offrant ainsi un point de compétence. Les points de compétences permettent de déverrouiller des… compétences, power up et autres techniques via différents sphériers. Les combats de boss sont épiques à souhait et nécessitent un bon sens du timing pour attaquer/esquiver et choisir le bon type de style de combat. Les finish et attaques spéciales offrent une mise en scène grandiose et ultra violente, du plus bel effet. Et quel plaisir que d’éclater la tronche d’un connard a grand coup de moto dans la gueule… Oui ça fait, rageux, mais punaise ça fait du bien !

Lost in translation

Seul gros point noir, Yakuza Kiwami est intégralement sous titré en anglais et vu la quantité de dialogues, un sous titrage en français aurait été vraiment top ! Please SEGA ! Un petit patch en Français ! Pour que le jeu puisse atteindre la perfection ! Et s’il vous plait ne traduisez pas “Aniki” par “Sir” on perd la notion de liens fraternel et de famille si cher à l’esprit Yakuza !

Le scénario de Yakuza Kiwami sur PS4 – 18/20

L’histoire débute alors que Kazuma, un mafieux depuis toujours s’apprête à gravir un échelon supplémentaire dans la hiérarchie et a constituer sa propre famille. Nishiki , Yakuza et amis d’enfance a été contraint de tuer un grand ponte Yakuza qui tentait de violer Yumi, une amis d’enfance commune aux deux personnages, pour laquelle Kazuma avait des sentiments. Pour sauver son amis qui doit veiller sur sa sœur malade, Kazuma va porter le chapeau de ce meurtre à sa place. Après 10 ans de prisons et après avoir été exclu des Yakuzas, Kazuma ressort, Yumi a disparu et son amis Nishiki se retrouve à gravir lui aussi les échelons de la hiérarchie mafieuse alors qu’il n’en a pas les épaules.

Au delà de son histoire touchante et ancrée dans le réalisme, j’ai personnellement adoré les personnages haut en couleur de cette histoire. Avec un Nishiki faible et émotif baignant dans un univers de complot et de violence. En face, un Kazuma déterminé, droit, incarnant l’esprit chevaleresque des Yakuza. Ce personnage bien que Yakuza incarne une justice implacable de droiture et de morale ! Quelle classe, quel style !

Mais plus qu’une simple histoire de mafieux, Yakuza traite du sujet de la paternité, qui est plutôt bien approfondi dans l’histoire. Pour s’en convaincre voici quelques exemples : la situation de départ avec un Kazuma qui s’apprête à fonder sa propre famille. Ou encore, comment Kazuma va protéger et prendre sous son aile une petite fille orpheline comme lui Ou encore des histoires annexes liées à la fille d’un flic qui vous aide dans cette histoire. C’est aussi le cas, du “Florist”, un super informateur, qui a un moment dans le jeu vous fera régler une petite affaire de famille en rapport avec cette thématique. Je n’en dis pas plus sur cette thématique pour éviter de vous spoiler, mais cela vous permettra d’attirer votre attention sur ce point.

Bref, rien à redire, la narration est efficace, les dialogues biens écrits, la mise en scène punchy et Kazuma pue la classe comme jamais !

L’ambiance sonore de Yakuza Kiwami – 17/20

Les voie sont disponibles en anglais ou japonais. Personnellement j’ai trouvé le doublage japonais au poil et la voix de Kazuma n’a égale que celle de Solid Snake (je parle des MGS avant MGS 5). Côté musique c’est varié, ultra punchy pour les bastons et ça me rappel presque par certain côté les musiques de Street of Rage, ce qui probablement le plus beau compliment que je puisse faire pour une musique de Beat em all. Bref tout colle à la perfection, sauf peut-être pour les passages plus tragiques où la musique fait un peut trop “série B”, un peu trop cliché… Voir, limite musique d’ascenseur à Dubaï (je n’ai jamais foutu les pieds à Dubaï) si j’étais mauvaise langue…

La durée de vie de Yakuza Kiwami sur PS4 – 20/20

Si vous êtes un véritable criminel et que vous décidez de rusher le jeu et de passer à côté des éléments annexes de Yakuza Kiwami, il vous faudra une bonne quarantaine d’heure pour en voir le bout… Sinon on peut facilement passer une centaine d’heure dessus…

Ma conclusion sur Yakuza Kiwami sur PS4 – 18/20

Mon GOTY, mon jeu de l’année 2017, je l’ai probablement trouvé ! Que vous soyez amoureux du japon, que vous aimiez les Beat em all costauds ou les jeux proposant une bonne histoire avec une durée de vie de malade, sachez que Yakuza Kiwami possède toutes ces qualités. Fun, Jouissif, profond, passionnant addictif… Voila ce qui qualifie ce jeu. Un seul reproche, des doublages en Français please ! Merci SEGA !

 

 

Yakuza Kiwami

Yakuza Kiwami
90

Graphismes

9/10

    Gameplay

    9/10

      Scénario

      9/10

        Bande son

        9/10

          Durée de vie

          10/10

            Les plus

            • Le japon... tellement beau !
            • Kazuma est tellement stylé
            • Scénario intelligent
            • Humour nippon bien barré
            • Mini jeux nombreux et réussis
            • Cette violence !!! Wow !
            • Narration sans faille
            • Les voix en japonais

            Les moins

            • Sous-titré en anglais
            • Traduction discutable

            Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

            https://ps4vita.fr

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *