You are here: Home » PS4 » Tests et critiques de jeux Playstation 4 ( PS4 Pro ) et Playstation VR ( PSVR ) » Pourquoi faut-il craquer pour Werewolves Within sur PS4 avec PSVR ?

Pourquoi faut-il craquer pour Werewolves Within sur PS4 avec PSVR ?

Werewolves Within, la surprise d’Ubisoft sur PSVR

Quelle surprise ! Quelle claque ! Voici LE jeu du PSVR ! Autant dire que je ne m’y attendais pas du tout mais Werewolves Within est un véritable coup de cœur ! A la base un pote m’a offert ce jeu, donc je n’étais pas vraiment demandeur, ayant à l’origine acheté un PSVR pour me prendre une bonne grosse claque visuelle dans la tronche. Et soyons clair, Werewolves Within est visuellement digne d’un jeu Wii…


Werewolves Within, un jeu PSVR moche et mal foutu, mais…

Et pourtant le coup de cœur perdure… A l’heure où les gens sont équipés d’un PSVR pour remplir leurs couches d’extrêmement sur Resident Evil 7, j’avoue prendre mon pied sur Werewolf Within et chaque soir me taper de bonnes grosses barres de rire avec la même, petite et unique communauté !

Car, même si le jeu n’exploite pas le VR à la perfection, même si son interface est franchement perfectible et que la communauté francophone de ce jeu est aussi maigre que la taille d’un mannequin anorexique, il faut reconnaître une chose à Werewolves ! C’est clairement l’un des JEUX VIDEO les plus fun de ces dernières années !  Mais pourquoi ?

Werewolves Within, la meilleur communauté de joueurs !

Déjà Werewolves possède une communauté restreinte, mais constituée de jambons gens biens ! Et cela a un impact énorme sur le gameplay ! Je sais bien que je porte un jugement valeur, mais de manière factuelle, je dirais qu’il n’y pas de rageux, très peu de troll, et principalement des gens qui viennent ici pour discuter, partager leur amour des jeux vidéo et des jeux de plateaux, le tout dans le respect de chacun et surtout dans une ambiance conviviale et pleine d’humour 🙂 !

Contrairement à un League of Legend, l’échec est ici tourné en dérision et on se prend facilement à rire des tentatives de bluff infructueuses. Les grande réussites, qui ne sont clairement pas des exploits guerriers, mais des réussites intellectuelles, sont quand à elle aussi prises avec rigolade. Et c’est clairement cette ambiance qui contribue a rendre le jeu fun et conviviale ! Werewolves Within est donc mon coup de cœur vidéo-ludique du moment, parce que je pense bien que c’est la première fois en 25 ans de jeux vidéos que je me trouve dans une communauté aussi drôle qu’intelligente !

Un gameplay, accessible, profond et… humain

Le gameplay est en grande partie responsable de la réussite communautaire du jeu. Pour vous en dire plus, il s’agit d’une version fortement modifiée et remaniée du jeu de plateau le Loups Garou de Thiercelieux. Ici les parties se déroule en un seul tour (environ 10 minutes), limité dans le temps où il vous faudra voter pour élire le loup garou ou le villageois qui se fera cramer.

Chaque joueur possède en début de partie un rôle (caché) et des compétences spécifiques : Observateur, qui peut regarder deux personnes dans l’assemblé et deviner leur rôle. L’un des rôles est vrai, l’autre est faux. L’astrologue, qui en regardant le ciel peut avoir des indices sur les rôles présents dans la partie. L’élu, qui peut re-connaitre un loup garou après avoir longuement fixé le sol. Le traître, qui cherche à faire perdre les villageois. Le déviant qui cherche à mourir.  Les loups garous qui cherchent à survivre et peuvent deviner les rôles des joueurs à proximité si ils chuchotent (parlent en aparté) avec les joueurs adjacents. Les simples villageois, qui peuvent élire un représentant, qui aura un vote avec un plus fort pouvoir lors des délibérations. Le limier qui possède le même pouvoir que les loups garous, sauf qu’il est humain et enfin, le pisteur qui peut savoir si il y a des loups garous à gauche ou a droite de lui, sans savoir précisément qui…

Ces rôles n’apparaissent pas forcément dans la partie et comme dans une partie de poker menteur certains vont dévoiler leur rôle et les informations qu’il peuvent/veulent dévoiler. Les Loups Garous, déviants et traîtres, eux tenteront de se faire passer pour ce qu’il ne sont pas, afin de gagner la partie. Les fous rires arrivent lorsque tout le monde se dit villageois ou qu’il y a plusieurs fois le même rôle dans une partie, et donc des informations contradictoire qui tombent. Le jeu fait donc la part belle aux joutes verbales et aux argumentations plus ou moins bien ficelées.

Si vous avez aimé cet article, partagez le ! MERCI !

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

https://ps4vita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *