Test de Tropico 5 sur PS4

Cela va bientôt faire une dizaine (quinzaine ?) d’années que je n’avais pas joué à Tropico. J’avais beaucoup aimé le premier opus sorti sur PC. Tropico est un city builder à mis chemin entre Civilization et Sim City , au ton décalé car ce dernier vous permet d’incarner un Dictateur d’une île tropicale qui n’est pas sans rappeler Cuba. Ce jeu de stratégie mérite t’il sa place sur PS4 ?

Publicités

Tropico-5-ps4 (1)

Les graphismes de Tropico 5 – 14/20

Tropico 5 est très propre visuellement ! Les textures sont en full HD, les unités et les bâtiments sont plutôt bien détaillés et l’ensemble du jeu est fluide. On a vu plus beau dans le genre, mais c’est très agréable à l’œil et plutôt lisible. Je trouve maintenant que le jeu est trop “plat”, la végétation manque de relief, les effets climatiques manquent de spectaculaire, les effets de lumières sont basiques et la personnalisation de nos dictateurs favoris est assez sommaire. Qu’importe, du moment que c’est lisible et agréable à l’œil, je dis OUI !

Tropico-5-ps4 (1)

Le Gameplay de Tropico 5 – 15/20

Tropico 5 vous invite à créer votre île paradisiaque. Le jeu débute durant l’aire coloniale, où vous dépendez de la couronne et devez régulièrement subvenir a ses besoins en exportant divers type de denrée en échange soit de prolongations de mandats soit d’aides financières. A terme vous déclarerez votre indécence et il vous faudra gérer les relations avec des différentes nations USA, Russie, UE, Chine, Moyen Orient, et des armées rebelles.

Vous avez à votre disposition tout un tas d’options diplomatiques vous permettant de nouer de bonnes ou de mauvaises relations avec vos voisins. Les bonnes relations vous ouvrirons les portes de nouvelles routes commerciales ou d’accords favorisant l’exportation de vos denrées (et donc de votre économie). Dans le cas contraire vous risquez une guerre.

Vous aurez aussi à gérer votre nation, et la tâche est plutôt corsée, il vous faudra activer les bons leviers pour séduire un maximum votre peuple pour ne pas risquer de révolution ou alors il vous faudra mater votre peuple à l’aide d’un régime totalitaire et de votre force armée. Selon les époques, les bâtiments que vous construisez ou les relations internationales que vous avez, vous aurez plus ou moins de partisans dans différentes factions : militariste, religieux, industriel, libéraux, nationaliste…

Par exemple si vous décrétez que Tropico est un état hâté, vous aurez des bonus en recherche et développement et séduirez les industriels, mais vous vous attirerez les foudres des religieux… Si vous vous déclarez Laïc, les libéraux apprécieront… Bref vous avez tout un tas de choix politiques qui permettront de satisfaire des objectifs stratégiques, politiques, économiques ou sociaux; le but étant d’éviter les émeutes et l’agitation pour continuer à croître et prospérer :-).

Pour la partie développement technologique cela vous permet d’obtenir de nouveau bâtiments, de nouveaux concepts politiques/économiques ou sociaux, ça ressemble un peu à l’arbre des technologies de Civilization en moins poussé. Selon les technologies débloquées vous entrez dans une nouvelle aire : coloniale, Guerre mondiale, Guerre froide, Temps moderne… Ces périodes ont des objectifs bien précis :  comme prendre son indépendance, survivre à la guerre, obtenir l’arme nucléaire, devenir un véritable magnat de l’industrie… C’est intéressant, mais dommage que cette progression soit si linéaire, même si le mode histoire qui est scénarisé permet (SPOIL !) de retourner dans le passer  pour corriger vos erreurs et refaire le monde autrement.

C’est globalement, amusant, instructif, plutôt fournis, mais c’est un peu tout le temps la même chose et les conflits sociaux peuvent s’anticipés pour être réglés, mais une fois d’une offensive est lancée contre vous, il est quasi impossible d’user de diplomatie pour résoudre les problèmes pacifiquement. L’interface globale est plutôt claire et agréable à utiliser au pad ! Ce qui est déjà un très bon point et permet sans problème d’avoir une vision macro et micro de votre île. Je regrette par contre qu’il soit compliqué de savoir ce qu’attendent réellement les factions ou que certaines améliorations de bâtiments notamment en ce qui concerne l’écologie ne soient pas pris en compte :-/… Idem pour l’exportation/importation de marchandises, difficile d’avoir une vision claire de votre capacité de production et de vos stocks sans avoir à naviguer d’un bâtiment à un autre. Enfin j’ai trouvé la construction de routes parfois laborieuse…

Pour résumer je dirais que Tropico 5 est amusant, instructif, et propose pas mal de choses. Mais malgré toutes ces bonnes volontés, l’interface se montre parfois lourde et le jeu est relativement linéaire malgré l’éventail des possibilités offertes. J’ai tout de même passé un très bon moment dans la peau d’El Presidente, mais une fois l’aventure bouclée on y retourne une ou deux fois mais pas plus, contrairement à un CIV. Le mode multi est amusant que ça soit en affrontement ou en coop, mais là non plus de quoi y passer mille et une nuit.

Tropico-5-ps4 (3)

Ambiance Sonnore de Tropico 5 – 17/20

Les doublages en français avec un petit accent Cubain sont excellent, les musiques des caraïbes sont géniales, sans compter les tonnes de bruitages liés au bâtiments. C’est un excellent travail, qui permet de joueur de s’immerger dans cet univers Tropiquien !

Durée de vie de Tropico 5 – 16/20

J’ai un peu râlé sur le gameplay en ce qui concerne le manque d’intérêt à rejouer à Tropico 5. Il n’empêche que le mode solo et multi m’ont bien occupé une quarantaine d’heure sans me lasser le temps de bien saisir toutes les subtilités du gameplay. Les plus fanatiques, essayeront toutes les îles, et tous les modes de difficulté ce qui les occupera encore plus longtemps. Donc la durée de vie est excellente, même si elle n’atteint pas celle les meilleurs jeux du genre.

Tropico-5-ps4 (4)

Ma conclusion sur Tropico 5 – 15/20

Tropico 5 n’est pas le jeu de stratégie du siècle et propose un sympathique City Builder bien décalé, bien drôle, plutôt joli et agréable à jouer. Et bien que ce dernier propose de nombreuses possibilités, il devient vite après les premières parties bien trop linéaires et montre les faiblesses du manque de profondeur de son gameplay. Toujours est-il que j’y ai pris beaucoup de plaisir et que c’est le seul jeu du genre sur PS4 !

Si vous avez aimé cet article, partagez le ! MERCI !

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

https://ps4vita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *