You are here: Home » PS4 » Tests et critiques de jeux Playstation 4 ( PS4 Pro ) et Playstation VR ( PSVR ) » Test de Styx Shards of Darkness, le meilleur jeu d’infiltration coop de la PS4

Test de Styx Shards of Darkness, le meilleur jeu d’infiltration coop de la PS4

Vous n’aimez pas les elfes et leur côté hautain ? Les humains et leurs faux semblant de chevalerie vous débectent ? Alors vous serez heureux de retrouver et d’incarner votre gobelin préféré qui s’assume clairement comme aussi vile que hideux (niahahahahaha)! Styx Shards of Darkness, n’est autre que la suite directe de l’excellent jeu d’infiltration Styx: Master of Shadow, qui vous met dans la peau d’un gobelin assassin, anti-héro et badass au possible, assoiffé d’or et d’ambre. Les développeurs made in france (cocorico !) de Cyanide  arriveront-ils a à renouveler l’excellente recette du premier opus avec Styx 2 Shards of darkness ?

Les graphismes de Styx: Shards of Darkness sur PS4 – 15/20

Techniquement acceptable

Loin d’être une claque visuelle (surtout après avoir joué à Horizon), Styx 2 reste tout même visuellement intéressant. Techniquement le jeu est digne d’une PS3, même si on appréciera les efforts réalisés pour rendre les décors fouillés et détaillés avec une belle profondeur de champ. On appréciera aussi les quelques cut scènes du jeu, qui même si elles ne sont pas bien belles, sont mises en scène avec panache et permettent de suivre avec grand plaisir l’histoire. Les personnages principaux sont plutôt bien réalisés et texturés… Chose qui est nettement moins vraie pour les décors, dont les textures sont bien moins flatteuses et souvient peu détaillées. Petite mention tout de même pour les effets de lumières particulièrement réussis.

Une direction artistique réussie !

Ce qui m’a réellement séduit dans Shards of Darkness, c’est clairement la direction artistique du soft médiéval fantastique/ speampunk, qui peut parfois faire penser a du dishonored. Ainsi, les différentes missions du jeu vous amènent dans de petits villages médiévaux, des cités elfes avec ses termes, de grandes forteresses type château fort 2.0, ou encore un ballon dirigeable… C’est joli et le jeu laisse la part belle a de magnifiques panoramas, mettant en valeur le travail incroyable sur le level design et la direction artistique du soft.

Le gameplay de Styx: Shards of Darkness sur PS4 – 19/20

Personnellement très friand des jeux d’infiltration, le gameplay de Styx 2 n’a pas à rougir face à de grosses licences telles que MGS, Deux Ex ou encore Hitman… Le gameplay est assez similaire au premier opus, même si je trouve le level design de ce Styx 2 plus travaillé, plus fouillé, plus cohérent , plus piégeur et plus vertical, offrant aussi plus de possibilités pour l’atteinte des objectifs. Il faudra prendre votre temps pour analyser la situation et décider quel chemin emprunter en fonction de vos compétences, qui se scinde en 5 mini arbres de compétences que vous pourrez faire évoluer en gagnant des points ‘expérience après chaque mission. Ces compétences vous permettent de développer vos talent en : Invisibilité, Perception, clonage de gobelin, Crafting de potion et armes, Assassinat… Styx est un jeu exigeant et intelligent, que l’on peut qualifier de difficile.

Mécanique de jeu

Pour résumer les mécaniques du gameplay, vous incarnez un gobelin petit moche, trapu et faible de surcroît. Vos seules armes sont votre discrétion et une dague pour assassiner lâchement vos proies dans le dos, pour vous frayer un chemin jusqu’à votre objectif : Personne, lieux, item… Contrairement à un Hitman, Deus Ex ou MGS, vous êtes ici réellement plus faible et il semble impossible de boucler le jeu comme un bourrin en s’adonnant aux affrontements directs de visu. Ici vous ne tuez que par nécessité pour avancer ou créer une diversion. Vous préférez provoquer des “accidents” en piégeant une cloche d’alarme, en détachant un lustre du plafond ou en empoisonnant de la nourriture. Votre dague vous permet aussi abattre lâchement les gardes esseulés, avant de cacher leur corps dans un coffre ou une armoire. Une fois que l’alarme retenti, vous n’avez guerre plus d’option que de fuir et de vous cacher en priant pour que les gardes ne fouillent pas l’endroit dans lequel vous vous êtes planqué ^^. En bref un gameplay efficace, servi par level design comme on en voit rarement ! Seul regret, l’arbre des compétences aurait pu être plus touffu et Styx Shard of Darkness en dehors de son level design semble rendre une copie presque similaire à son prédécesseur.

Les nouveautés de styx 2

Les seules vraies nouveautés par rapport à Master of Shadow viennent de la possibilité à se laisser glisser le long des cordages et à un mode coopératif online, qui fait de Styx Shard of Darness le meilleur d’infiltration en coop de la PS4 ! Car oui, en plus d’avoir un mode solo absolument génial, le coop vient ajouter une bonne dose de fun. Vous pouvez donc vous partager les objectifs secondaires, vous synchroniser (ou pas) pour commettre des assassinats, vous spécialiser dans certains domaines complémentaires. Autant dire que les fails et les incompréhensions en coop sont courantes et laissent souvent place a de bonnes grosses crises de fous rire ! Et n’allez pas croire que la partie soit finit dès que vous mourez, non non, vous partagez votre jauge de vie. Si vous mourez, vous diviserez simplement par deux la jauge de vie de coéquipier… N’allez pas croire non plus que le jeu soit plus facile… Car vous avez aussi 2 fois plus de chance de déclencher une alerte et de vous faire chopper tous les deux ou de prendre à la place de votre partenaire. Bref, rien que vous le coop, Styx Shards of Darkness vaut le détour !

Un défaut ?

Le seul reproche réel que je pourrais faire a Styx 2 vient de son manque de checkpoint qui vous obligera à recommencer encore et encore certains longs passages du jeu, ce qui lui donne un petit côté “Darksoulesque” en mode die and retry… Pourquoi pas, si ce n’était au prix de temps de chargement horriblement longs :-/

Le scénario de Styx Shards of Darkness sur PS4 – 13/20

Vous incarnez Styx directement après le 1er épisode… Le monde est désormais envahi de “peaux vertes”, qui foutent un sacré bordel dans le monde. Vous décidez d’accepter un contrat à la solde de mercenaires humain, qui recherche un artefact de puissance dérobé par des elfes… Un bon gros prétexte pour des missions a rebondissements…Rien d’incroyable en somme. J’ai tout de même apprécié les dialogues tintés d’humour noir, mais parfois un peu lourdingue à mon goût. La mise en scène est faite de cut scènes est assez punchy et amusantes, assez plaisantes… Bref plutôt qu’une histoire, Styx Shards of Darkness nous offre une ambiance et un univers unique, sombre, médiéval, fantastique, steampunk, drôle… Voici les adjectifs qui le qualifierait le mieux. L’histoire en tant que telle ne vole pas haut et c’est vraiment dommage, car avec un jeu aussi intelligent en termes de gameplay, avec une DA aussi aboutie et un anti-héro aussi haut en couleur, il avait un potentiel énorme… A noter aussi que les game over sont poilant au possible 😉

L’ambiance sonore de Styx Shards of Darkness sur PS4 – 16/20

Géniale ! La voix de Styx en Vo est géniale ! Et qui plus est sous-titrée en français ! Les doubleurs ont fait de manière générale un excellent travail. Ensuite les thèmes musicaux discrets passent très bien et les bruits environnent ont un impact direct sur le gameplay et sont parfaitement gérés dans l’espace. Bref du bon travail.

Durée de vie de Styx Shards of Darkness sur PS4 – 17/20

Styx Shards of Darkness comporte 8 missions qui se bouclent respectivement entre 1 et 3h (selon votre degré de skill et la mission)… Ajoutez à cela des tonnes de quêtes annexes qui vous ajoutent une bonne heure par mission et le mode coop le plus fun au monde… Secouez le tout et vous vous retrouvez avec un jeu qui dure entre 10 et 40h. Une durée de vie tout à fait honnête selon moi.

Ma conclusion sur Styx Shards of Darkness sur PS4 – 16/20

Styx Shards of Darkness sur PS4 n’a rien à envier à son ancêtre Master of Shadows ! Visuellement le jeu est réussi, grâce à une direction artistique inspirée. Le travail sur le level design et le gameplay sont exemplaires et en font l’un des jeux d’infiltration les plus exigeants de la PS4. Le mode coop est la seule vraie grosse nouveauté de cet opus, mais quelle nouveauté ! Des barres rires assurées, qui font de Styx l’un des meilleurs jeux coop online de la PS4 ! Ma seule véritable déception réside dans son scénario, classique, sans surprise et peu palpitant :-/… Dommage car sans cet écueil Styx aurait atteint l’excellence.

Styx Shards of Darkness

Styx Shards of Darkness
8

Graphismes

8/10

    Gameplay

    10/10

      Scénario

      7/10

        Ambiance sonnore

        8/10

          Durée de vie

          9/10

            Les plus

            • Gameplay exigeant !
            • Le coop fun a souhait !
            • Level design
            • Humour noir
            • Univers médiévalo Steampunk
            • Direction artistique stylée
            • La voix de Styx
            • Visuellement propre

            Les moins

            • Scénario décoratif
            • Temps de chargement
            • Quelques texture crades

            Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV !Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

            https://ps4vita.fr

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *