You are here: Home » Ciné / japanime » Mon avis sur Dragon Ball Super Broly

Mon avis sur Dragon Ball Super Broly

Ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé de cinéma et encore moins de Dragon Ball. Après la belle déception du dernier arc de de Dragon Ball Super, je me disais que ce film était un peu la dernière chance de sauver la licence. C’est à l’occasion de l’avant première du 24 janvier au cinéma Gaumont Pathé place de la Loire que je découvre ce nouveau film : Dragon Ball Super : Broly

Une histoire de contexte

Déjà commençons par remettre ce film dans son contexte… Dragon Ball Super n’a rien de super ! Et en dehors de quelques bonnes idées, de quelques clins d’œils bien sentis et d’une animation qui défonce tout dans les derniers épisodes, difficile de ne pas reprocher à la série ses personnages creux, son manque d’émotion, la lenteur de sa narration et le manque global d’enjeux.

Des OAV rendus canoniques

Broly est un personnage emblématique de la série créé dans un OAV, pour permettre un bon gros lancement de la saga aux Etats Unis dans les années 90′ avec un personnage bien costaud… Et ça marche le personnage est violent, totalement fou et clairement culte dans l’imaginaire des fans…

On nous parle aussi du passé de Dragon Ball avec la naissance de Goku,de Broly et de Végéta. On assiste a la destruction de la planète Végéta et au combat de Baddack, le père de Sangoku, qui lui aussi au passage a eu le droit à un OAV, bien sombre et bien tragique… Tout aussi culte que celui de Broly, si ce n’est plus. Bref, même si ces OAV ne sont pas canoniques à la saga, ils font parti de la mythologie de Dragon Ball. Et c’est précisément ces deux OAV qui seront rendus canonique et rattachés à Dragon Ball Super. Impossible donc de faire semblant de ne pas connaitre ces références ou de vouloir oublier ce qui a déjà été fait sur ces sujets. La comparaison du film et des OAV parait donc plus qu’évidente.

Un Broly plus humain et moins monolithique

Le film commence avec une longue phase d’exposition plutôt bien foutue, qui prend bien le temps de nous mettre dans le contexte. Le Roi Végéta voit son peuple Saiyen totalement soumis à Freezer et son père, le roi Cold. Son espoir réside dans son fil, le prince Végéta, qui vient tout juste de naître. En parallèle il apprend qu’un autre enfant possède un potentiel de combat supérieur. Il s’agit de Broly. Ne supportant pas de voir sa ligné dépassée par une classe intérieur, le roi Végéta décide d’exiler Broly sur une planète inhospitalière où une mort certaine l’attend. Le père de Broly, Paragus décide alors de quitter les Saiyens pour aller sauver son fils. Malheureusement ils resteront coincé sur la planète.

Paragus n’a qu’un seul objectif : faire monter la puissance de Broly et se venger du roi Végéta. Aucun lien père/fil n’est montré entre les deux personnages. Seul l’entrainement dur et cruel qu’impose Paragus à son fils est montré. On s’attache pas mal à Broly lorsque ce dernier a une relation amicale avec des bestioles peuplant la planète. Cette première partie est plutôt bien faite et je n’ai aucun reproche à lui faire. Je dirais même qu’elle est bien meilleure que l’OAV d’origine avec un Broly plus humain et rendu fou par son père.

Baddack se retourne dans sa tombe

En revanche la suite est un poil plus difficile à accepter si on compare à l’OAV d’origine. Je veux parler de la naissance de Goku et de la destruction de la planète Végéta. Dans l’OAV Baddack, le père de Goku est montré comme un bon gros connard ! Un destructeur de planètes. Un jour lors d’un génocide un de ses ennemie lui offre un don, qui est plutôt une véritable malédiction. Celui d’avoir des visions du futurs. Et c’est comme cela qu’il découvre le plan annihilation des Saiyens de Freezer et aussi la nécessité de sauver Sangoku, alors qu’il a un potentiel de combat très faible. Bref tout se tient et les tourments de Baddack font évoluer le personnage d’un connard de base à un personnage très humain, tourmenté par ses visions.

Dans le Dragon Ball Super Broly,  Baddack n’est pas vraiment montré comme un salaud, il veut juste préserver son fil en l’envoyant sur une planète faible où il pourra survivre. Quand à l’attaque de Freezer, il se doute simplement des intentions de Freezer et part combattre seul… Il meurt rapidement et aucune émotion ne transparaît dans cette séquence alors que l’OAV fait clairement parti des éléments les plus poignant de la saga. Gros plantage donc selon moi…

Back to the future

Et après une scène de transition superbement foutue (je n’en dit pas plus) nous voici dans le présent… Avec Goku, Vegeta, Wish,Beerus, Bulma… Et le moins que l’on puisse dire c’est que rien n’a changé ! Goku est toujours aussi con… Et les enjeux toujours aussi dérisoires… En gros Bulma veut les Dragon Ball pour rajeunir de 5 ans et Freezer pour gagner 5 Cm… Bref niveau intensité et drame on repassera… En parallèle les armées de Freezer cherchent partout dans la galaxie de nouveaux combattants à recruter. Et ils vont tomber sur Broly et Paragus…Paragus voyant ici l’opportunité de se venger du roi Végéta en tuant son fils : Végéta… Jusque là OK…

Et c’est le drame

Freezer envoie donc sa nouvelle recru au combat ! Même si rien ne le montre on imagine sans mal que Broly a été élevé dans la haine de Végéta. Plus bestiale que jamais, Broly se rue alors sur Végeta et le fight commence ! Jusque là on est toujours Ok… Puis c’est au tour de Goku de l’affronter… Et là je me demande pourquoi Broly qui est plutôt “bon” affronte Goku ?

Ce combat est absurde ! Sa folie destructrice ne peut pas expliquer tout ? Même dans l’OAV, qui ne va pas très loin, cette folie est justifiée par les pleurs de Goku lors de leur naissance, car ils sont nés au même moment. Ici rien…Ensuite vient le climax, ce moment où Broly a atteint sa limite… Freezer trouve alors bon de tuer Paragus, pour attiser la colère de Broly… Non seulement la scène est assez mal faite préférant valoriser l’aspect psychopathe de Freezer au drame qui vient de se produire… Broly pourtant hors de contrôle parvient à voir son père mort… Et ça marche…Il se transforme en super saïyen…

L’idée de base n’est pas mauvaise, mais ! Et il y a un putain de gros MAIS ! Pour que ça marche, il faut montrer à un moment ou un autre un lien de filiation et d’attachement fort entre Broly et son Père… Hors, en dehors de la torture quotidienne que lui a infligé Paragus, rien ne laisse transparaitre de l’attachement… Et vu comme la scène est réalisée, on se dit juste : tient, un salaud de moins… mais quelle bâtard ce Freezer… Du coup zéro émotion… C’est d’autant plus maladroit qu’un léger flashback apparaît pour justifier le geste de freezer : Le moment où il a tué Krilin, provoquant ainsi la transformation Goku en SSJ. Les deux scènes étant totalement différentes, ça ne marche pas…  Qu’est-ce que ça apporte de montrer Freezer comme un psychopathe ? Non seulement l’anime ne traite pas de ce personnage, mais ça n’apporte rien ! On le savait déjà qu’il est taré ! Les liens père / fils entre Paragus et Broly étant absent, comment cela peut-il attiser la colère Broly ? Bref cette scène qui aurait pu être géniale et servir la narration est en réalité un ratage total !

La baston, La baston !

Ce fight dure environ 30 minutes non-stop et justifie à lui seul le visionnage du film ! J’étais en PLS ! Dans le cinéma, je me suis tourné à ma droite et mon voisin avait la bouche grande ouverte, il ne manquait plus qu’un petit filé de bave… A ma gauche, mon voisin avait les mains cramponnées a son fauteuil… N’y allons pas par quatre chemins ! Ce qu’a réalisé la Toei, c’est du jamais vu ! Non seulement c’est le combat le plus spectaculaire de tout Dragon Ball ! Dynamique, violent, nerveux, puissant et chorégraphié au poil de cul… Tous les coups ont une sacré puissance ! Les montagnes explosent, les visages se déforment, les corps bouges, les vêtements se déchirent et on prend plein la gueule ! Il n’y a rien à jeter !

C’est bien simple je n’ai jamais vu de scène aussi bien animé de vie… Gurren Lagann, Kill la Kill, Chihiro, le Roi Lion, Toys Story, La Haut ou tout ce que vous voulez ! Vous prenez le dernier épisode de One Punch Man et vous intensifiez tout fois 10 avec un traitement graphique proche de la perfection. Le tout dans la ligné de Dragon Ball Z avec ses traits anguleux et ses musculatures viriles. Ajoutez à ça un design sonore de malade mentale et vous sentirez aussi ce petit frisson vous parcourir l’échine. Rien que la transformation de Végéta en Super Saïyen m’a totalement calmé !

Du fan service plus ou moins bien trouvé

Niveau Fan Service, au delà du design général, j’ai noté la présence d’un remix de Cha-la head Cha-la un peu foireux à mon goût… Sinon, j’ai beaucoup ris et j’approuve à 300% le passage de la fusion, qui fait une référence au film “la fusion” non canonique. Le passage est mortellement bon ! Petite déception car on ne voit pas trop les membres de la team Z. Les fan apprécieront de voir le commando Ginyue, Nappa dans sa jeunesse, Radditz enfant ou encore la mère de Goku :-). Bref des tonnes de clins d’œils super bien réalisés.

Au final il est bien le film Dragon Ball Super – Broly ?

Oui il est bien ! Et rien que pour l’aspect background, visuel et technique le Film Dragon Ball Super : Broly est un indispensable ! Il redéfinit à lui seul les codes l’animation ! Le scénario est passable,  il manque cruellement d’enjeux et de cohérence, malgré quelques bonnes trouvailles. Alors oui j’ai pris mon pied, oui j’ai ris ! Mais il serait temps d’avoir une vraie histoire avec de vrais enjeux pour avoir plus qu’une vulgaire baston ! Mais plutôt une baston avec des symboles, des valeurs ! Bref, je veux vibrer comme lorsque Gohan a sauver la terre en affrontant Cell, au non de la nature et de la vie ! Ou quand Goku à venger Krilin de Freezer au nom de l’amitié… Arrêtez de nous offrir des débiles qui se battent pour se battre. Ça n’a aucun putain de sens et ça n’est pas DB !

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le ! MERCI !

Film Dragon Ball Super : Broly

7.7

Scénario

5.0/10

Réalisation

10.0/10

Musique et doublage

8.0/10

Les plus

  • Les Origines
  • La fusion
  • Cette baston
  • Cette qualité visuelle
  • Cette animation de folie
  • Prend le temps de poser une histoire
  • Broly un personnage nuancé

Les moins

  • Des incohérences
  • Aucun enjeux
  • Les Dragon Ball OSEF
  • Manque d'approfondissement
  • Moins d'émotions que dans les OAV

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

https://ps4vita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *