You are here: Home » PS4 » Tests et critiques de jeux Playstation 4 ( PS4 Pro ) et Playstation VR ( PSVR ) » Test de Dead Rising 4 : Frank’s Big Package, le plus WTF des jeux de zombis

Test de Dead Rising 4 : Frank’s Big Package, le plus WTF des jeux de zombis

Je connais très peu Dead Rising, si ce n’est au travers de son second volet qui était sorti sur PS2. J’aimais bien le concept du crafting d’armes barrées, la violences et le gore décomplexé dans un univers infesté de zombis. Cette édition ultime de Dead Rising 4 incluant tous les correctifs et DLC du jeu, saura t’elle me faire vibrer comme cet opus ? Dead Rising 4 peut-il se faire une place parmi la monstrueuse concurrence dans le genre du jeux de zombis ? réponse dans ce test de Dead Rising 4 : Frank’s Big Package sur PS4.

Les graphismes Dead Rising 4 : Frank’s Big Package – 15/20

Techniquement honnête, mais sans plus

Dead Rising 4 nous offre un joli petit open world dans la ville de Willamette, infestée de zombies. La map est de taille honnête et alterne bien les phases en extérieur comme en intérieur avec pas mal de diversité dans les environnements : centre commercial, base militaire, laboratoire, parc d’attraction, hôtel… Les personnages sont aussi bien réalisés, mais le tout manque globalement de finesse, que ça soit dans les textures relativement fade, les effets de lumières qui sont assez peu dynamiques ou les animations honnêtes, mais sans plus. On notera aussi que le jeu est parfaitement fluide en toutes circonstances. Bref, techniquement Dead Rising 4 est honnête, mais ce dernier ne vous décrochera jamais la machoire… Sauf peut-être pour sa direction artistique.

Une direction artistique complètement What The Fuck !

Vous aimez les clichés ? Les parodies bien grasses ? Vous aimez les zombis ? Alors vous serez conquis, la petite ville de Willamette est truffée de zombis à perte de vue ! Le jeu fait clairement dans le gore avec de belles gerbes de sangs et des démembrements à gogo. Mais c’est surtout le petit côté WTF du jeu qui séduit avec la possibilité de customiser son personnage. Ainsi vous pouvez déguiser votre personnage en Camille de Street Fighter, Zangief ou Mr Bison et des tonnes d’autres costumes. Vous botterez non seulement le cul des zombis, mais aussi des militaires, ou d’elfes voir de chevaliers consanguins… Rouler avec des véhicules customisé donne aussi une dimension totalement barrée au soft, notamment lors que le jeu relaye Carmaggedon à un jeu bien sage lorsqu’il s’agit d’écraser du monde… Ensuite viennent les armes qui une fois customisées… Ou pas, font dans le grand n’importe quoi ! Ainsi vous pouvez casser du zombi avec des gants de boxe, des guirlandes de noël, des épées en azote liquide ou tout simplement un marteau explosif muni de grenades… Tous ces petits éléments mis bout à bout donnent un côté festif, WTF, gore qui donne une réelle personnalité au titre.

Le gameplay de Dead Rising 4 : Frank’s Big Package – 16/20

Dead Rising 4 : Frank’s Big Package reprend globalement les mécaniques de jeu de ses prédécesseurs avec une interface légère, mais des possibilités offertes nombreuses. Concrètement vous déambulez dans un petit open world rempli de zombi par millier. Votre personnage pour se frayer un chemin peut utiliser a peu près tout se qui lui passe sous la main : chaise, batte de baseball, poubelle, poupée, couteau de cuisine, rouleau à pâtisserie, jouet, flingue et autres joyeusetés ! Cette diversité et cette forte interaction avec les éléments de décors procure un immense fun ! Mais plus que ça vous pouvez aussi combiner les armes entre elle si vous possédez le plan adéquat pour réaliser du crafting de manière simple et efficace. Chaque arme est de toute manière éphémère avec une durabilité souvent très courte ! Vous disposez sur vous de 3 types d’armes, arme de lancer type grenade, cocktail Molotov… arme de corps à corps : batte, épée, hache, couteau… arme à distance, flingue, fusil… A côté de ça vous pouvez aussi crafter et contrôler des véhicules pour vous déplacer plus rapidement et écraser joyeusement à la façon d’un caramaggedon des armées de zombis sans aucune crainte si ce n’est le  risque de la panne d’essence…

Plus vous tuez et plus vous accomplissez d’objectif, plus Frank, votre personnage progresse et obtient des points de compétences à répartir entre 4 arbres de compétences bien touffus : Survie, Bagarre,Résistance, Tir. Qui vous permettront comme dans tout bon jeu de devenir super balaise.

Sinon en terme d’objectif, Dead Rising 4 fait dans le très simple avec des tonnes de quêtes anecdotiques peu scénarisées, mais parfois gratifiantes d’item totalement barré et fun et sinon la quête principale globalement bien menée. Bref on s’amuse, c’est simple efficace, bourrin, souvent drôle, No Brain, répétitif, mais pas spécialement lassant.

Le scénario de Dead Rising 4 : Frank’s Big Package – 15/20

Vous incarnez Frank West, un journaliste a succès qui cherche à vendre du papier à tout pris mettant de côté sa morale. Ce dernier met souvent son nez là où il ne doit pas, pour décrocher un scoop et est prêt à tout pour faire LA BONNE PHOTO ! Ce qui implique se rendre dans des complexes militaires et buter des zombis à tout vas. Complètement frappé et cynique au possible, Frank West est un anti-héro aussi drôle qu’attachant, car c’est aussi un incroyable gaffeur ! Pour s’en convaincre, il suffit de voir le nombre de fois où il se trimbale en mode infiltration pour ne pas être repéré, alors que toute la base militaire l’a déjà grillé, mais l’ignore en mode OSEF, tellement le type est une sous merde.

Ne nous méprenons pas pur autant, le personnage de Frank est un salaud et incarne clairement à lui tout seul le journalisme moderne , cherchant à vendre plutôt qu’a informer. Le personnage est tout même nuancé, car ce dernier touche tout de même la vérité de certain événements et se transforme malgré lui en véritable journaliste d’investigation.

Le jeu propose un humour bien gras avec son personnage complètement siphonné, mais punaise, qu’est-ce que j’ai ris ! J’y ai vu une réelle parodie de notre monde avec une nouvelle épidémie de zombi débutant un jour de Black Friday… Une réelle critique du journalisme et aussi du public friand de ce type de contenu, entretenant ainsi un système pervers. Au final sous ses air de jeu complètement con Dead Rising 4 nous propose tout de même une véritable réflexion sur les métiers de l’informations.

L’ambiance sonore de Dead Rising 4 : Frank’s Big Package – 15/20

Dead Rising 4 propose un univers sonore immersif et bien réalisé pour tout ce qui touche aux ennemies, aux bruits d’ambiance et surtout au bruits des armes. Je déplore tout de la bande son discrète du jeu qui aurait pu se permettre une petite bande son rock/metal. Dead Rising 4 a le mérite d’être intégralement doublé en français et je trouve la voie de Frank absolument horripilante !

L’ambiance sonore de Dead Rising 4 : Frank’s Big Package – 17/20

6 missions, qui se bouclent en 3/4h chacune, ce qui nous donne une durée de vie carrément honnête d’une trentaine d’heure en ligne droite. Si à cela vous ajoutez les différents mode de difficultés les quêtes annexes, les mini jeux et surtout le mode multijoueur en coop à 4 joueurs en ligne. On peut dire que Dead Rising 4 assure bien !

Ma conclusion sur Dead Rising 4 : Frank’s Big Package – 16/20

Visuellement correct, Dead Rising 4 est un concentré d’absurdité, d’humour gras, noir et décalé ! Le jeu est gore et violent tout en restant léger et cynique. Le gameplay est simple, fun, répétitif mais pas ennuyeux ! Le scénario n’est qu’un prétexte pour aborder des propos intéressant et intelligent sous une carapace de connerie :-). Bref, une expérience à tenter, vous ne le regretterez pas !

Si vous avez aimé cet article, partagez le ! MERCI !

Dead Rising 4 : Frank's Big Package

Dead Rising 4 : Frank's Big Package
7.9

Graphismes

7.5/10

Gameplay

8.0/10

Ambiance sonore

8.0/10

Scénario

7.5/10

Durée de vie

8.5/10

Les plus

  • C'est drôle
  • C'est fun
  • C'est gore
  • Scénario intelligent
  • L'univers WTF
  • Le crafting facile

Les moins

  • Techniquement moyen
  • Répétitif
  • Quêtes secondaires dispensables
  • Manque de musique
  • Voix de Frank en Français bof bof

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

http://ps4vita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *