Test de Until Dawn sur PS4

Je ne l’attendais pas vraiment celui là, car je ne suis pas (plus) un grand fan de slasher et j’ai un peu l’impression d’avoir tout vu dans le genre horrifique ou dans le domaine des films interactifs. Pourtant Until Dawn semble se parer d’un habillage fort agréable et propose d’excellent éléments provenant des deux mondes. Bonne surprise ou déjà vu ?

until-dawn-1-1280x720

Les graphismes d’Until Dawn – 16/20

Difficile de juger Until Dawn visuellement, car le jeu propose des décors en 3D pré-calculés du plus bel effet, même si j’ai l’impression qu’un Beyond Two Souls développé sur PS3 parvient à faire mieux. Ceci étant dit c’est très beau et le choix des caméras fixes est tout à fait judicieux pour stresser le joueur, garder le suspense un peut comme l’expérience offerte par les premiers Resident Evil. A côté de ça on a le droit a des personnages très réussis et plutôt expressifs sans atteindre la prouesse technique d’un Beyond Two Souls au niveau des mouvements faciaux. Tout est visuellement impeccable sauf : les arbres qui pourraient être mieux fait et les cheveux des personnages, qui me paraissent trop épais et possèdent un comportement étrange ( sans pour autant tomber dans le syndrome Tomb Raider). C’est globalement très réussi, tout du moins suffisamment pour qu’on s’y croie ^^.

Côté mise en scène on a le droit à tout les clichés inhérents aux slashers. Faux suspense, mort épouvantablement gores, espaces confinés, lieux lugubres, personnages épuisés, mutilés, éreintés… Tout les clichés y passent , mais c’est globalement bien amené et servi par un scénario assez géniale. L’effet de surprise est bien présent, la peur pas vraiment à mon goûts, mais je serais incapable de vous dire pourquoi car tous les ingrédients sont là pour vous surprendre.

Until_Dawn_04

Le gameplay d’Until Dawn – 13/20

Until Dawn propose des déplacements en temps réel dans des décors en 3D pré-calculée avec des caméras fixe (sauf  exceptions) c’est un défaut souvent inhérent au genre , mais on a une certaine impression de lourdeur dans les déplacements des personnages. A côté de ça on le droit à des phases de QTE très simple et pas mal de choix lourds de conséquence à faire. Je dirais que le gameplay est à mis chemin entre The Walking Dead et Beyond Two Souls . Bref c’est un film interactif et votre skill ne sera pas mis à rude épreuve. Il n’en demeure pas moins qu’on prend du plaisir à faire des choix et en voir les conséquences directes quelques heures plus tard :-). A réserver aux cinéphiles donc.

untild

Ambiance sonore d’Until Dawn – 17/20

Pas de compositions musicales dignes de ce nom mais l’environnement sonore dans son ensemble est cohérent. Les bruitages sont assez géniaux et bien rendus et surtout Until Dawn nous offre une VF franchement réussie ! Les dialogues assez nombreux sont aussi bon que ce qu’on pourrait avoir au cinéma.

maxresdefault

Le scénario d’Until Dawn – 16/20

Until Dawn est un slasher avec tous les ingrédients inhérent au genre : bande de jeunes un peut stupides, psychopathe, asile,maison de campagne isolée dans les montagnes et coupée du monde par une tempête de neige, mines désaffectée et… chose intéressante une belle pointe de surnaturel qui vient se greffer sur le tout.

L’histoire débute de manière assez classique avec notre bande de jeunes un peu cons faisant la fête, jusqu’au moment ou la petite party vire au drame et que deux demoiselles du groupe se retrouvent traquées dans forêt avoisinant la maison de campagne et finissent portées disparues. L’année suivante pour exorciser leurs démon, notre groupe de petits jeunes décident de se regrouper à nouveau pour s’éclater et oublier le drame passé (Je vous avais bien dit qu’ils étaient un peu débiles). Seulement cette fois, l’histoire se répète encore. Là où Until parvient à faire fort, c’est de partir sur un pitch très classique, limite prétexte avec une sombre histoire de psychopathe qui finit par prendre un tournant vers du surnaturel permettant ainsi au jeu de s’éloigner des clichés vraiment trop présent au début.

Autre chose intéressante le jeu est chapitré et découpé sous forme de mini épisodes. On pourrait penser que cela casserait le rythme haletant de la narration, mais il n’en est rien. Ces coupures permettent de prendre du recul par rapport aux événements et sont entrecoupées de scènes vous faisant endosser le rôle du patient chez un psychologues, qui vous fera passer tout un tas de test psychologiques. C’est drôle, parfois effroyable, mais surtout très immersif, original et bien fait :-). Bref une superbe trouvaille narrative dans du JV, ce n’est pas tous les jours qu’on trouve ça !

A côté de ça j’ai trouvé les personnages franchement creux pour ne pas dire cruche par moment. C’est dommage que l’aspect psychologique des protagonistes soient aussi superficiel, cela empêche tout attachement ou empathie. Par contre le scénario est plutôt tortueux est finit par bien rassembler tout les éléments. C’est donc avec un grand plaisir qu’on dévore l’histoire d’Until Dawn même si le tout manque cruellement d’émotion et d’humanité contrairement à The Walking Dead (qui lui pêche côté histoire) ou d’un Beyond Two Soul.

Until Dawn™ Preview_20150705124421

Durée de vie d’Until Dawn – 14/20

Until Dawn se boucle 8/9h un peut plus si vous souhaitez tenter d’autres embranchement de scénario. La durée de vie est convenable pour le genre. En tout cas ça tient la route face à un The Walking Dead ou un Beyond Two Souls.

until-dawn3

Ma conclusion sur Until Dawn – 15/20

Until Dawn sans réellement innover dans le domaine face des mastodontes tels que Beyond Two Souls ou The Walking Dead, parvient à tirer son épingle du jeu grâce à une histoire très bien construite et une narration d’une efficacité rare. Until Dawn flatte la rétine sans pour autant être une démo technique et propose un choix judicieux avec ses décors en 3D pré-calculés et ses caméra fixe qui donnent un côté cinématographique très réussi au jeu. Seuls bémols, le gameplay de ce type de film jeux reste très limité et les protagonistes de l’histoire sont trop superficiels à mon goût. Until Dawn n’en demeure pas moins une expérience vidéo-ludique à la croisé des mondes avec le cinéma de grande qualité.

Si vous avez aimé cet article, partagez le ! MERCI !

Until Dawn

Until Dawn
7.8

Graphismes

8.5/10

Gameplay

6.5/10

Ambiance Sonore

9.0/10

Scénario

8.0/10

Durée de vie

7.0/10

Les plus

  • C'est beau
  • Narration rythmée
  • Mise en scène impecable
  • Scénario tortueux
  • Doublage réeussis

Les moins

  • Des clichés
  • Encore des clichés
  • Personnages creux
  • Gameplay minimaliste

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

http://ps4vita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *