You are here: Home » PS4 » Tests et critiques de jeux Playstation 4 ( PS4 Pro ) et Playstation VR ( PSVR ) » Test de Stifled sur PS4, un survival horror sonore pour le PSVR

Test de Stifled sur PS4, un survival horror sonore pour le PSVR

N’ayant absolument rien lu ou vu a propos de Stifled avant de commencer ce test, je me suis embarqué dans ce test en lisant tout simplement que le jeu était optimisé pour le PSVR. Stifled fait-il parti de ces bonnes surprises sur VR ? Apporte t’il quelque chose de nouveau au genre du survival horror ? Réponse dans ce test de Stifled sur PS4 avec le Playstation VR sur la tête.

Les graphismes de Stifled sur PS4 avec le PSVR – 15/20

Stifled est visuellement un OVNI, car une bonne partie du jeu se déroule dans le noir complet et seul des ondes sonores produites vous permettent de deviner les contours des formes du décor qui vous entourent. Visuellement Stiffled nous offre une ambiance sombre, où vous passerez la majeur partie de votre temps dans le noir absolu avec de petits traits blanc en mode 3D fil de fer comme seul repère visuel. C’est aussi angoissant que perturbant ! Ça l’est d’autant plus lorsque la couleur rouge apparaît, symbolisant les ennemies.

Heureusement, Stifled propose par moment des chapitres en couleur en mode réaliste, révélant par la même occasion les innombrables carences techniques du soft. Ceci dit, la direction artistique et l’ambiance passent ainsi de l’angoisse à la solitude et la tristesse. La tension visuelle du soft est donc permanente ! Et ces petites bouffées colorées vous font plonger à chaque fois un peu plus dans la dépression du personnage que vous incarnez.

La Playstation VR offre une immersion totale et renforce l’ensemble des émotions perçues. Seul hic, il est très difficile de lire les documents écrits avec le casque, a cause de la résolution moindre.

Le gameplay de Stifled sur PS4 avec le PSVR – 18/20

Oh la bonne trouvaille ! Un Survival Horror où votre seul allié sera votre ouïe ! Quoi de plus flippant que d’être lent, totalement désarmé et plongé dans le noir absolu en compagnie de créatures mortelles ! La progression se fait lentement car vous devez soit avancer dans le noir total sans faire le moindre bruit, soit provoquer des bruits pour visualiser le décors et vous orienter à minima. Vous pourrez ainsi avancer, mais aussi au passage attirer vers vous les quelques créatures mortelles qui se trouvent sur votre chemin. A vous de bien mémoriser le meilleur chemin emprunter et d’avoir sur vous un objet à lancer pour distraire l’attention de vos ennemies et les attirer dans un autre endroit.

Les phases de jeu en plein jour, quand à elle sont plus narrative et investigatives. Vous revivez des passages de votre vie à courir derrière le fantôme d’êtres chers que vous avez perdu.

Le rythme du jeu est génial , le level design bien que globalement en ligne droit est bien foutu et le comportement es ennemies bien pensé !

Le scénario de Stifled sur PS4 – 14/20

Très nébuleux, le scénario de Stifled e laisse découvrir petit à petit en lisant des document et en découvrant vos principaux lieux de vie a  des moments différents. Le jeu est une véritable tragédie, une petite plongée dans le monde de la dépression. Tout parait assez décousu et il faudra plusieurs parti et de longues minutes de lectures un peu fastidieuse de documents pour relier tous les morceau. Même si la narration manque d’efficacité et qu’au final l’histoire n’est rien d’autre qu’une bonne grosse dépression, l’atmosphère et l’ambiance de Stifled sont un véritable régal ! Petite mention pour la fin relativement… Surprenante :-).

L’ambiance sonore de Stifled sur PS4 – 17/20

Chaque petit son compte ! Chaque bruit de pas, chaque flaque d’eau est un danger ! Le son d’une goutte d’eau qui perle est une libération, propageant à chaque goutte une onde sonore vous permettant de deviner sans  danger le monde qui vous entoure. Les ennemies étant pour la plupart invisibles, je peux vous assurer que le trouillomètre monte vitesse grand V au moindre bruit suspect ou inconnu.

Autre petit point, les voies sont en français. La qualité du doublage est moyenne, mais heureusement les dialogues sont courts et rare.

Ce qu’il faut retenir c’est que l’ambiance sonore de Stifled fait clairement partie intégrante du gameplay du jeu et c’est une réussite totale !

La durée de vie de Stifled sur PS4 – 09/20

Il vous faudra approximativement 6h pour boucler Stifled. C’est court ! Heureusement, le jeu est intense et sans temps mort, malgré sa lenteur globale. Le jeu offre peu de rejouabilité, si ce n’est pour les trophées ou pour réellement prendre le temps de saisir le sens de tous les documents trouvés dans le jeu.

Ma conclusion sur Stifled sur PS4 avec le PSVR – 15/20

Stifled apporte beaucoup au genre du survival horror avec une approche sonore qui impacte fortement aussi bien l’univers visuel du jeu  que son gameplay ! Le tout est angoissant à souhait et bougrement bien fait ! Difficile d’en décrocher, mais la faible durée de vie du jeu vous rappellera bien trop vite qu’il faut lâcher la manette :-(. En tous cas l’expérience est unique et vous n’en sortirez pas indemne !

 

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le ! MERCI !

Stifled

Stifled
7.3

Graphismes

7.5/10

Gameplay

9.0/10

Scénario

7.0/10

Ambiance sonore

8.5/10

Durée de vie

4.5/10

Les plus

  • Gameplay sonore et intelligent
  • Le noir complet
  • Les ennemies
  • Angoissant
  • Fin surprenante
  • Ambiance tantôt étouffante, tantôt dépressive

Les moins

  • Trop court
  • Techniquement à la ramasse
  • Doublages en français peu convainquant
  • Narration trop mole

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

http://ps4vita.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *