You are here: Home » PS Vita » Tests de jeux PSvita » Test d’Opration Abyss: new Tokyo legacy sur PSVita

Test d’Opration Abyss: new Tokyo legacy sur PSVita

Après le surprenant Demon Gaze, c’est avec une certaine curiosité que je décide de me lancer dans ce nouveau Donjon RPG en vue subjective: Operation Abyss. Exit l’ambiance légère de Demon gaze avec ses héroïnes aux protubérances mammaires démesurées. Opération Abyss, même s’il partage de nombreux éléments de gameplay avec DG, la comparaison s’arrête ici, car Operation Abyss  joue dans un registre plus sérieux un mixe entre enquête et surnaturel dans un univers réaliste.

ME3050432087_2

Les graphismes d’Operation Abyss: New Tokyo Legacy – 14/20

Plutôt joli, les séquences de dialogue se font à la façon d’un visual novel avec des artworks 100% manga du plus bel effet ! C’est très propre, mais un peu trop statique, j’aurais apprécié quelques séquences animées en cours d’aventure, comme l’intro du plus bel effet. Pour la partie gameplay pure et exploration on se balade en vue subjective dans des donjons plutôt jolis visuellement mais beaucoup trop rététitifs à cause d’une trop grande ré-utilisation des textures. Ceci dit ça reste très soigné. Le bestiaire des monstres est plutôt bien designé et sacrément varié. Le travail de ce point de vu là est assez impressionnant.

operation-abyss

Le Gameplay d’operation Abyss: New Tokyo legacy – 12/20

C’est un dongeon crawler pure et simple ! Ultra classique mais aussi sacrément addictif et efficace ! Pour celles et ceux qui se sont essayés à Demon gaze c’est très similaire. Pour les autres je résumerais ça par :

  1. Scènes de parlotes en mode visual novel pour introduire le sujet ou la mission. (on lutte contre le sommeil, mais les artworks nous maintiennent éveillés)
  2. Phases d’enquêtes, on se déplace de lieux en lieux et on parle pour savoir quel donjon explorer.( ronfleeeeeeee)
  3. On entre dans un donjon en vue subjective qu’on arpente en long en large et en travers. (j’aime bien !)
  4. On se bouffes des tonnes de pièges dans la tronche on affronte des ennemies au tour par tour (ça c’est cool !)
  5. Fin de la mission vous gagnez des items pour faire du craft et évoluer vos personnages. (Et là on se prend la tête pour un truc qui normalement devrait être simple)

la partie enquête est une bonne idée, mais casse pas mal le rythme de l’aventure. Le crafting rend l’évolution des personnages  intéressante, mais deviennent à la longue franchement pénibles et les menus ne sont pas super ergonomiques. Au bout d’un certain temps un sentiment de lassitude s’instaure :-/. Par exemple, le jeu comporte trop de dialogues inutiles, les phases d’enquêtes se résument à naviguer entre des menus. Pour monter de niveaux il faut payer avec de la tune et ce mélange argent / Xp est assez déconcertant. Le jeu est trop complexe et pour le coup moins fun qu’un Demon Gaze qui lui va droit à l’essentielle : histoire, humour et donjon. Ici je résumerais ça par histoire, enquête, donjon, crafting, lvup… Tous ces éléments sont trop compliqués et au final n’offrent pas réellement de possibilité supplémentaire et casse trop le rythme du jeu qui est déjà franchement lent, visual novel oblige. Ajoutez à cela l’ambiance assez sombre qui se prend un peu trop au sérieux on finit vite par s’ennuyer. Autre point négatif on passe beaucoup, mais alors beaucoup de temps à savoir concrètement se qu’on doit faire ou savoir où aller. C’est très frustrant surtout après passé 20 minutes à parler aux PNJ.

operation-abyss-new-tokyo-legacy

Ambiance sonore d’Operation Abyss: New Tokyo Legacy – 16/20

Voix en anglais de bonne facture, musiques assez géniales, mais trop absentes par moment, voila comme je résumerais l’ambiance sonore du soft. C’est du tout bon !

Le scénario d’Operation Abyss: New Toyo Legacy – 11/20

C’est l’histoire d’un gars qui se réveille dans une école avec des cadavres autour de lui et… il ne se souvient de rien. Poursuivi par des zombis, il est alors secouru par Alice, fille assez stylée qui vous annonce que vous avez des pouvoir et que vous allez intégrer la Xth Squad dernier rempart de l’humanité contre les « variant »… Un nom original pour ne pas dire des zombis… Rien qu’en vous donnant le pitch de départ on sent les clichés à la pelle : l’amnésie, le perso super classe qui te sauve, des pouvoir à développer, le dernier espoir de l’humanité contre les zombis (non assumés et renommés variants pour faire « original »)… Autant les clichés de Demon Gaze étaient tellement gros et peu sérieux que ça me faisait sourire autant là… Bof… Les personnages secondaire sont inexistant et la narration plutôt mole, car faite au travers de missions pas franchement engageantes :-/. Heureusement si on s’accroche un peu, l’histoire se développe et on en apprend un peu plus sur nos fameux pouvoir ainsi que sur les variants.

La durée de vie d’Opération Abyss: New Tokyo Legacy – 16/20

Au bout de 30 h de jeu je n’en ai toujours pas vu le bout. c’est long ! Pour peu qu’on accroche au genre vous pourrez y passer beaucoup de temps !

Operation-Abyss-New-Tokyo-Legacy_2015_03-13-15_004

Conclusion sur Operation Abyss: New Tokyo Legacy – 13/20

Partant d’une bonne intention en nous proposant un donjon crawler au design soigné et à l’univers sortant des sentiers battus, Operation Abyss se perd malheureusement dans des phases de dialogues inutiles, des enquêtes qui sur le concept sont intéressantes, mais deviennent bien vite rébarbatives à cause d’une navigation permanente dans les menus . A côté de ça l’acquisition de niveaux, compétences ou encore nouvelles armes est faussement complexe et ajoute encore à la lourdeur du gameplay. Cela empêche de se concentrer sur l’essentielle : les donjons, les combats , qui sont une franche réussite et sur l’histoire qui bien qu’assez mal débutée a cause d’une suite de clichés semble plus originale par la suite.

Opration Abyss: new Tokyo legacy

Opration Abyss: new Tokyo legacy
6.8

Graphismes

7/10

    Gameplay

    6/10

      Ambiance Sonore

      8/10

        Scenario

        5/10

          Durée de vie

          8/10

            Les plus

            • Artworks magnifiques
            • Système de combat Efficace
            • Univers original
            • Concept novateur

            Les moins

            • Narration lente
            • Lourdeur des menus
            • Inutilement complexe
            • Trop de clichés
            • Mis en scène molassone

            Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

            http://ps4vita.fr

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *