You are here: Home » Débat » Sega a t’il massacré ses licences ?

Sega a t’il massacré ses licences ?

Tout d’abord avant de rentrer dans la polémique et le débat, je tiens à dire que je suis un fan inconditionnel de Sega ! Et pour cause le géant nippon du jeux vidéo m’a offert plus de rêves vidéo-ludique qu’aucun autre éditeur (enfin presque ^^)… La magie opère depuis ma plus tendre enfance avec la Master System, la Mega Drive, la Game Gear et la Dreamcast (oui j’ai zappé la Saturn au profit de la PSone). Puis Sega a quitté la scène des constructeurs de console de jeux vidéo pour se focaliser sur le software. Cette transition ne s’est pas faite sans douleur autant pour les fans que pour l’éditeur vu la baisse de qualité de ses titres.

Les licences que Sega a massacré

Pour ceux qui ne me croient pas, voici une petite liste des plus belles licence  massacrées par SEGA.

Sega a tué sa mascotte: Sonic

Après un passage à la 3D franchement réussi sur Dreamcast et des adaptations  réussies sur Gamecube on pouvait se dire que Sega allait continuer à nous sortir des épisodes de Sonic dignes de ce nom. Que nenni ! Sega Au lieu de ça nous un pondu un volet consacré à Shadow the Hedgehog sur Playstation 2, un jeu de plateforme/action de piètre qualité…

Par la suite Sega a vendu son âme au diable à Nintendo, en participant au jeu Sonic et Mario aux jeux olympiques… En temps que tel le jeu n’est pas mauvais, mais cela fait quand même mal au cul de voir Sonic se faire fumer par Mario au 100 m…

Lors de son arrivé sur Playstation 3, Sega nous a annoncé un épisode de Sonic en HD  intitulé Sonic The Hedgehog. Qui est reste sans doute à ce jour la pire aventure du hérisson bleu : réalisation foireuse, gameplay injouable, caméras buguées… bref tout sauf un Sonic, surtout si l’on compare à l’expérience menée sur Dreamcast.

Pour rattraper le coup Sega et la Sonic team décident de frapper un grand coup avec Sonic Unleashed. Alors c’est vrai le jeu est beau, très fluide et nerveux (trop ?). Mais le gameplay à perdu en profondeur et en précision … Et surtout… Avant Sonic se transformait en super Saiyen, maintenant il sera en loup garou… C’est vrai que c’est bien, c’est tellement moins classe (non mais sérieux en loup garou !)… Bref un bel essai mais certainement pas un bon Sonic.

Vient ensuite le revival de Sonic avec gameplay 2D avec une technique 3D : Sonic : Episode 1 (c’est un peu comme la guerre des étoiles ^^). Graphiquement et techniquement c’est sublime… (encore un peu comme l’épisode 1 de star wars ^^), mais l’intégration d’un moteur physique douteux rend les sauts de Sonic plutôt étrange et le gameplay en prend un sacré coup dans la tronche… n’espérez donc pas prendre votre pied avec ce volet…

Les licences déterrées qui se retournent encore dans leur tombe

Sega avait vraiment cartonné sur console 16bit ! Du coup il a pas mal de licences à ressusciter. L’idée en soit n’est pas mauvaise, mais la réalité est bien triste à ce sujet. Voici venu les licences zombis : elle ont perdu leur âme et cherchent à vous pomper votre fric.

Prenons par exemple  Altered Beast qui s’est retrouvé sur PS2 avec de belles cinématiques et des combos sympatoches… Mais dans le genre plus répétitif tu meurs… Sinon les graphismes étaient bien moche et la jouabilité plutôt hasardeuse.

Il y a bien aussi, le cas de la trilogie (s’il vous plait ne parlons pas de quadrilogie) des Golden Axe, qui constituaient un bon petit Beat’em All dans un univers Héroïc Fantasy. Le portage PS3 portant le doux nom de Golden Axe Beast Rider, avait le mérite de garder le même univers médiéval fantastique. Malheureusement les environnements graphiques sont indignes d’une Playstation 3 et le gameplay est dénué de tous combos, ce qui rend le gameplay fade et sans saveur.

On pourra aussi pleurer pour les RPG de la firme : Shining Force, une référence du tactical RPG c’est vu transformer en hack’n Slash bourrin sous le nom de Shinning Force Neo… Finit la finesse, fini le bons scénario concocté par papa Sega. Bienvenu au diablo du pauvre sauce manga… Graphiquement c’était joli mais il y avait des lags.

Sinon les adorateurs des Phantasy Star, qui sont sans doute dans l’incapacité de me lire aujourd’hui, car leurs yeux se sont desséchés après versé toutes les larmes de leur corps, après avoir souffert le martyr en jouant à Phantasy Star Universe sur playstation 2 : un RPG solo avec un gameplay de MMORPG… Passionnant… Le scénario est une véritable bouse qui vient entacher l’univers si riche et si cohérent de la saga.

Le moins pire des revival made in Sega est à mon sens le dernier Splatterhouse sur Playstation 3, qui avait le mérite de conserver l’ambiance bien glauque des 3 premier volet sur Megadrive et de proposer un Beat’em All bien violent quoique ultra répétitif… Le seul hic, c’est que ce Splatterhouse ne viens de Sega en fait, mais de Namco Bandai.

Virtua Tennis les épisodes qui se suivent et … se ressemblent.

Je pourrais vous parler de Virtua Tennis, qui à l’époque de la Dreamcast était sans conteste le meilleur jeu de tennis. Et là je me permet de vous poser une question : quels évolutions depuis Virtua tennis 2 ? Vistua tennis 3 est timidement passé  à la HD sans rien changer au jeu d’origine (c’est mieux qu’un massacre ^^)… Puis Virtua tennis 4 est arrivé en atténuant l’effet de surpuissance qu’on pouvait ressentir dans les précédents volet au moment de frapper la balle… Donc moins de fun au global, même si la Saga a bien évolué graphiquement et que l’intégration du Playstation Move dans Virtua Tennis 4 est une bonne initiative. Aujourd’hui Virtua Tennis est un bon jeu, mais la référence c’est Top Spin… C’est un peu comme le match Fifa et PES… Ça n’est plus ce que c’était.

Positivons Sega n’a pas tout foiré !

Après cette bonne couche de négativisme, il faut avouer que Sega n’a pas tout planté ! A commencer par les choses qu’ils n’ont pas osé massacrer.

Des licences enterrées et qui le reste !

C’est vrai Sega n’a pas osé massacrer certain jeux cultes, qui pourraient  rien qu’avec leur nom, faire rentrer un beau paquet de fric.

par exemple, la série Street of Rage qui était à mon sens le summum de ce qui se faisait en matière de Beat’em All sur 16 bit aurait très bien pu être dépoussiéré. Pourtant pas de nouvelles, depuis un éventuel épisode Dreamcast qui n’a jamais vu le jour.

Shenmue 3 … Le tant attendu (par les fans) Shenmue 3… N’a toujours pas vu le le jour malgré les pétitions et le harcèlement des joueurs. Cependant il y a pas mal de rumeurs d’un Shenmue 3 sur PS3. Mais ici la raison est économique car les deux premier volets sont loin d’avoir eu le succès escomptés.

On pourrait aussi évoquer Alex Kid, la mascotte de Sega avant Sonic qui proposer un excellent jeu de plateforme et intégrait les cultes duels de Janken  (pierre-feuille-papier-ciseaux)^^…

Les réussites de Sega

Malgré le nombre considérable d’échecs, il faut bien reconnaître que Sega à aussi réalisé de superbes jeux et a mis sur le devant de la scène de nouvelles licences absolument géniales !

Déjà concernant les jeux de course on pourra signaler que Outrun et Sega Rally sont de superbe jeux de course d’arcade respectivement sur PS2 et PS3.

Sinon le dernier volet de Sonic : Sonic Generations et un pure plaisir et on retrouve le plaisir connu sur 16bit et Dreamcast. Du grand art et du fun à l’état pure … là on se dit ! La Licence revient sur la bonne voie !

La saga des Yakuzas née sur PS3 est absolument géniale et peut être considérée comme le fils spirituel de Street of Rage.

Dans le genre copie de Mario kart, Sonic et Sega all stars racing est une belle réussite : fun, beau, rapide en prendre en main, et inépuisable en multi-joueurs.

Enfin le très récent House of the Dead Overkill est une véritable tuerie et surpasse de loin le Time Crisis 4 de Namco Bandai.

Conclusion Sega a t’il massacré ses licences ?

Oui en grande partie, mais ces derniers temps je trouve que Sega nous sort de belles surprises, comme évoqués dans le paragraphe précédent. Ce qui est frustrant c’est de savoir que l’éditeur possède les capacités de nous sortir de très grand hit comme de superbes bouses.  Toujours est-il que Sonic à perdu de sa superbe et qu’il faudra définitivement tirer une croix à moins d’un miracle sur les licences zombis et les grand RPG nippon de SEGA, qui manquent cruellement sur Next Gen. Espéront que Sega remonte la pente et n’oubliez pas : SEGA c’est plus fort que toi !

Plop ! Bienvenue sur le blog d'un gros troll, 300% gamer, 200% otaku, 100% Sony Fanboy. Trollons ensemble sur l'actu des JV ! Ma console préférée : Psone Mes jeux favoris : FF7, Chrono Trigger, Vagrant Story Mon manga adoré : Berserk Mon anime adulé : CowBoy Bebop Mon sport IRL Kung-Fu Wushu

http://ps4vita.fr

4 Comments

  1. Belle article !

  2. PSO et House of thr dead restent des tueries

    • PSO sur Dreamcast, je suis d’accord, c’est même l’un des rare mmorpg à avoir marché sur console. Mais les Phantasy Star sorti sur PS2 sont passablement mauvais…

  3. J’aime cet article 🙂

    Je pense que pour Sonic le dernier Sonic Generation a bien redresser la barre…Sega essaie de faire de son mieux je pense même s’il le fait pas toujours bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *